RMC Sport

Juve: Moise Kean, une relation avec son père compliquée à l'origine de sa sortie virulente

Moise Kean a peu goûté les prétendues révélations de son père concernant son arrivée à la Juventus Turin. Agacé que ce dernier s’épanche sur sa vie personnelle et son enfance, l’attaquant italien a mis en avant sa mère Isabelle, qui l’a élevé seul, avec son frère Giovanni. Retour sur une histoire personnelle complexe.

"Si je suis devenu l’homme que je suis, c’est uniquement grâce à ma mère”, s’est emporté mercredi Moise Kean sur Instagram, en réponse aux élucubrations de son père. Ce dernier avait raconté une anecdote déjà sortie dans la presse il y a deux ans, mais jamais confirmée depuis, assurant que la Juventus Turin lui avait promis deux tracteurs en échange de la signature de son fils.

La réalité est tout autre. Le père du joueur qui se dit proche de Matteo Salvini, le sulfureux vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur italien, a abandonné ses deux fils, Moise et Giovanni, élevés par leur seule mère. Le plus jeune avait alors 4 ans.

La Juventus, comme un père pour Kean

"Moise a vu des choses qu’un enfant ne devrait jamais voir. Notre père nous a abandonnés et a été absent pendant des années", avait confié l’aîné de la fratrie dans le cadre d’une interview à la Gazzetta dello Sport.

Condamnée à les élever seule donc, Isabelle, la maman, très religieuse, a offert une éducation rigoureuse à ses fils et révélé la chose suivante à propos de Moise: "Ils (la Juventus Turin) l’ont accueilli comme un enfant et l’ont transformé en homme, a-t-elle confié à Tuttosport. Ils l’ont fait étudier, l’ont formé, non seulement sur le terrain, mais aussi dans la vie, à l’extérieur. Ils étaient son père."

RMC Sport