RMC Sport

La Juve étend son règne

Arturo Vidal

Arturo Vidal - -

Tenant du titre, la Juventus Turin a décroché le 29e Scudetto de son histoire en dominant Palerme, ce dimanche, lors de la 35e journée de Serie A (1-0). Un penalty d'Arturo Vidal a offert le sacre à la Vieille Dame, qui entend désormais retrouver son statut en Europe dans les prochaines saisons.

Un énorme fanion aux couleurs de l’Italie, floqué du n°31, trône dans le rond central. Un autre, identique, se déploie dans les tribunes du Juventus Stadium. Antonio Conte, tout sourire, en brandit même une version miniature sur la pelouse. Le mot d’ordre est clair : la Juventus Turin a conquis ce dimanche son 31e Scudetto. Enfin officieusement… En célébrant ce total historique, le club et les supporters, qui ont joyeusement envahi le terrain au coup de sifflet final, prennent en compte les titres de 2005 et 2006, pourtant réattribués suite au scandale des matches truqués. Une manière d’ignorer une décision que la Vieille Dame, reléguée à l’époque en Serie B, garde toujours en travers de la gorge.

Malgré cette contestation, les Bianconeri ne peuvent réécrire l’histoire. Au palmarès officiel, c’est bien un 29e titre que la Juve a décroché ce week-end. Face à Palerme, qui lutte pour sa survie, les partenaires d’Andrea Pirlo n’avaient besoin que d’un nul pour basculer dans l’ivresse dès la 35e journée. Soucieux de tuer le suspense, ils ont assuré leur sacre en s’offrant une huitième victoire consécutive en championnat (1-0). Sans Nicolas Anelka, à nouveau laissé dans les gradins. Irrésistible ces derniers mois, Arturo Vidal s’est chargé de délivrer les tifosi en transformant un penalty obtenu par Mirko Vucinic (58e). Auteur de cinq buts lors des quatre derniers matches, le milieu de terrain chilien en a profité pour conforter son statut de meilleur buteur du club en Serie A.

Conte, l’homme du renouveau

L’expulsion de Paul Pogba, auteur d’un crachat sur Salvatore Aronica, qui lui avait mis la main dans le visage (83e), n’a en rien gâché la fête. Après plusieurs années au purgatoire, la Juventus est définitivement de retour au sommet du Calcio. Ce deuxième sacre consécutif le confirme. Grand artisan du renouveau, Conte peut savourer. En deux saisons à la tête de la formation piémontaise, le technicien de 43 ans à redonner des couleurs à un club meurtri.

En position de force, il espère désormais obtenir une revalorisation salariale et des moyens conséquents pour le mercato estival. En marge de l’arrivée déjà actée de Fernando Llorente, le boss de la Vieille Dame attend plusieurs renforts de poids. La presse italienne évoque avec insistance le nom de Zlatan Ibrahimovic. De quoi annoncer la couleur pour les prochaines saisons. Après avoir repris son hégémonie nationale, la Juventus est bien décidée à retrouver le haut de l’affiche en Europe.

A lire aussi :

>> EN VIDEO - Le but du titre de la Juventus

>> Toute l'actualité de la Serie A

>> Le classement de la Serie A