RMC Sport

Naples: De Laurentiis menacerait de vendre tous les joueurs après leur mutinerie

Selon la presse italienne, Aurelio De Laurentiis, président de Naples, menacerait de vendre tous les joueurs lors des prochains mercatos pour les punir en raison de la mutinerie effectuée par l’effectif la semaine dernière.

Le tempête ne se calme pas à Naples. Selon la presse italienne, Aurelio De Laurentiis menacerait de vendre tout son effectif lors des prochains mercatos. La Gazzetta évoque même une "épuration à Naples" en Une de son édition du jour. Le propriétaire et président du club pointe du doigt les résultats décevants du club, actuellement 7e de Serie A après son match nul face au Genoa (0-0). Mais pas seulement. Le dirigeant est en guerre contre son effectif et l’entraîneur Carlo Ancelotti depuis le refus des joueurs d’effectuer une mise au vert de plusieurs jours décrétée par De Laurentiis la semaine dernière. 

-
- © -

A l’issue du match nul face à Salzbourg en Ligue des champions (1-1) mercredi, les joueurs sont rentrés chez au lieu de se rendre sur le lieu de la mise au vert. De Laurentiis tenterait de "ne pas agir instinctivement". Selon la Gazzetta dello Sport, Dries Mertens, en fin de contrat à l’issue de la saison, serait proche d’un accord avec l’Inter Milan. Il sera libre de s’engager avec le club de son choix en janvier prochain. Le président souhaiterait conserver le Belge à la seule condition qu’il baisse son salaire. 

L’ailier José Callejon se serait également vu signifier la direction de la porte de sortie avec des clubs chinois dans le viseur. Le capitaine emblématique du club, Lorenzo Insigne aurait également un bon de sortie alors que Kalidou Koulibaly représente une grande valeur marchande que De Laurentiis souhaiterait activer. L’avenir des défenseurs Elseid Hysaj et Faouzi Ghoulam est incertain. Ils pourraient aussi être concernés par cette vague de départ.

NC