RMC Sport

Quand Ronaldinho suppliait un adversaire d'arrêter de lui mettre des coups

Pablo Alvarez, ancien défenseur de Catane, se souvient d'avoir été supplié par Ronaldinho pour qu'il arrête de lui mettre des coups pendant un match.

S'il a moins brillé en Italie avec l'AC Milan, qu'en Espagne avec le FC Barcelone, Ronaldinho est resté un joueur insaisissable pour ses adversaires. Pablo Alvarez, passé par Catane (2008-2012, puis 2014-2015) se souvient avoir réservé un traitement musclé au joueur brésilien à San Siro. 

"Prends mon maillot mais arrête de me donner des coups"

"A la fin de la première mi-temps d'un Milan-Catane à San Siro, nous allions rentrer au vestiaire quand Ronaldinho s'est approché de moi dans le tunnel, s'est-il rappelé dans l'émission argentine Crack Deportivo. Il enlève son maillot et me dit: 'prends-le, Alvarez mais s'il te plaît, arrête de me donner des coups'. Et il m'a donné son maillot!"

"C'était impossible d'arrêter Ronaldinho, il était au-dessus, il était impeccable, poursuit l'Argentin. De loin, c'est l'un des meilleurs joueurs qui pouvait écrire l'histoire du football." 

Le joueur, également passé par le Real Saragosse, n'a pas précisé s'il avait levé le pied sur son adversaire en deuxième période de ce match qui pourrait être celui du 14 avril 2010 (1-1) à l'issue duquel il avait fini part écoper d'un carton jaune. Transféré en 2008 du Barça, Ronnie a passé deux ans et demi à Milan avant de rentrer au Brésil en janvier 2011.

NC