RMC Sport

Serie A: La Fiorentina rachetée par un milliardaire italo-americain

-

- - AFP

L'homme d'affaires italo-américain Rocco Commisso prend les commandes de la Fiorentina. Le club italien a annoncé ce jeudi l'arrivée de son nouveau et richissime propriétaire.

La Fiorentina n'a pas précisé le montant de l'opération, mais les médias italiens estiment que l'homme d'affaire italo-américain Rocco Commisso a dû payer environ 170 millions d'euros pour racheter le club à la famille Della Valle, qui le détenait depuis 17 ans.

Un fan de football

Agé de 69 ans et né en Calabre, dans le Sud de l'Italie, Commisso a immigré aux Etats-Unis à l'âge de 12 ans. Il est le président de Mediacom, réseau de télévision par câble aux Etats-Unis. Il est également propriétaire du mythique club du New York Cosmos.

"J'ai toujours été un fan du football italien et il n'y a pas de mots pour dire combien je suis incroyablement honoré d'avoir l'opportunité de contribuer à écrire le prochain chapitre de l'histoire d'un club aussi légendaire que la Fiorentina", a déclaré Commisso, cité dans le communiqué de la "Viola".

Le choix de la passion selon les anciens propriétaires

La famille Della Valle, à la tête du groupe de luxe Tod's, avait acheté la Fiorentina en 2002, quand le club avait été relégué en 4e division après une faillite. "Parmi les différentes offres reçues, nous avons privilégié celle qui n'était pas la plus avantageuse financièrement mais celle dont nous pensons qu'elle offre les meilleures garanties d'un avenir solide et passionné à la Viola", ont expliqué les frères Della Valle.

Un club à redresser

Le club florentin, champion d'Italie en 1956 et 1969, a connu une dernière saison très compliquée (16e) et n'a été assuré de son maintien qu'à la dernière journée. Sa star, le jeune attaquant Federico Chiesa, est suivi par la Juventus et l'Inter Milan.

Parmi les clubs de Serie A, l'AS Rome et l'AC Milan étaient déjà dans des mains américaines, l'homme d'affaires James Pallotta pour la Roma et le fonds Elliott pour le Milan. Bologne appartient à l'homme d'affaires canadien Joey Saputo et l'Inter Milan au groupe chinois Suning.

AFP