RMC Sport

Serie A: les différents scénarios si le championnat d'Italie n'arrive pas à son terme

En raison de l'épidémie de coronavirus, le gouvernement italien a suspendu toutes les compétitions sportives jusqu'au 3 avril prochain, y compris la Serie A. Par conséquent, il se pourrait que le championnat n'arrive pas à son terme d'ici l'été. Si tel était le cas, le président de la fédération a proposé diverses idées, dont celle... de ne pas décerner de titre en 2019-2020.

Qui sera champion d'Italie si les 38 journées de Serie A ne peuvent être disputées d'ici la fin de saison? C'est une bonne question et les dirigeants locaux se la posent déjà... Alors que le championnat, comme toutes les compétitions sportives du pays, a été suspendu jusqu'au 3 avril prochain - au moins - en raison de l'épidémie de coronavirus, et que l'Euro ne permettra pas éternellement aux clubs de garder leurs joueurs, le conseil fédéral italien, réuni exceptionnellement ce mardi, a mis plusieurs options sur la table.

Dans un premier temps, le président de la fédération italienne de football (FIGC) Gabriele Gravina a proposé que la fin de la Serie A soit repoussée au 31 mai - plutôt qu'au 24 - et que tous les créneaux disponibles jusque-là servent à caser les matchs en retard. Si cela n'est pas suffisant pour terminer l'exercice en cours, trois hypothèses ont été avancées.

Pas de champion, un gel du classement ou des playoffs

La première est déroutante: si les 38 journées ne sont pas disputées, il pourrait tout simplement ne pas y avoir de champion d'Italie. Quelles sont les équipes qui se qualifieraient pour les coupes d'Europe, dans ce cas? Le conseil parle d'une "communication" à l'UEFA. Mystère, donc.

La deuxième hypothèse fait sens: un gel du classement après la dernière journée jouable. L'équipe en tête après 35, 36 ou 37 journées serait championne. Enfin, la dernière proposition est d'organiser des playoffs pour le titre, en prenant par exemple les quatre premiers, ainsi que des playdowns pour la relégation en Serie B. Le conseil fédéral en dira probablement plus lors de sa prochaine réunion, le 23 mars.

CC