RMC Sport

Sporting Toulon: "J’avais vraiment un beau projet", lance Boudjellal

L’ancien président du RCT, Mourad Boudjellal, qui espérait reprendre le Sporting Toulon, est très remonté contre les dirigeants en place. Il pourrait donc avancer sur l’Athlético Marseille.

Retour à la case départ. L’ancien président du RCT, Mourad Boudjellal, a publiquement manifesté son intention de reprendre le Sporting Toulon depuis de nombreuses semaines. Le dossier semblait sur la bonne voie ces derniers jours après une rencontre avec l’actuel président, Claude Joye, en fin de semaine dernière. "C’est un pas important, disait Boujdellal à l’antenne de RMC Mourad Boudjellal, dimanche. Parce qu’un audit, ça va nous donner une vision réelle du club. Et ça pourra permettre ensuite de s’asseoir ou de ne pas s’asseoir à la table des négociations en fonction du résultat de l’audit."

Mais depuis la donne a radicalement changé. Et le ton est monté entre les deux parties. Boudjellal l’a d’ailleurs fait savoir sur les réseaux sociaux lundi soir. Joint ce mardi matin par RMC Sport, il ne cachait pas sa colère. Le message est clair: il ne veut plus travailler avec Claude Joye, ni avec Jean-Marc Ferreri. "Je ne serai jamais le directeur commercial de Claude Joye, a-t-il souligné. Il faudrait peut-être lui rappeler mon CV. Quand je vois sur RMC que je suis cité parmi les plus grands présidents du sport français et que lui m’explique des choses… Cela m’a rendu fou. C’est dommage pour Toulon car j’avais vraiment un beau projet. C’était plus que crédible. Avant de partir, je révélerai quelques noms de personnes qui étaient avec moi et des partenaires. Ils ne venaient que si j’étais là et ils me suivront."

Boudjellal pense à l'Athlético Marseille

Boudjellal a décidé de montrer les crocs face aux dirigeants en place. "C’est comme les lions, dit-il. Quand le lion mange, les autres attendent qu’il ait fini. Pendant dix ans, c’était ça à Toulon. Il attendait de voir si j’avais fini de manger et si j’avais laissé des miettes…" Sur ses autres projets, l’ancien homme du RCT n’en dira pas plus pour le moment si ce n’est qu’il reconnaît avoir avancé, toujours dans le football, sur un autre club: l’Athlético Marseille (N3). Un dossier sur lequel il travaille discrètement depuis plusieurs semaines. "Vous verrez bien", lance-t-il en prévoyant de tenir peut-être une conférence de presse. Quant à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, la porte n’est pas fermée. Mourad Boudjellal est encore loin de la retraite…

Jean-François Paturaud