RMC Sport

Spy Gate: Peter Crouch prend la défense de Bielsa

Crouch

Crouch - AFP

Avant d’affronter le Leeds de Marcelo Bielsa avec Stoke City ce samedi, Peter Crouch a pris dans une tribune la défense du coach argentin, empêtré dans une affaire d’espionnage outre-Manche.

Il est décidément difficile d’en vouloir à Marcelo Bielsa. Alors que l’entraineur argentin de Leeds a reconnu avoir pour habitude d’espionner ses adversaires avant les rencontres, Frank Lampard, victime de cette pratique avec Derby County, avait qualifié cette semaine "d’incroyable" le long discours d’El Loco.

Après Lampard, c’est désormais Peter Crouch qui vole au secours de l’entraîneur argentin. A 37 ans, le longiligne attaquant évolue toujours à Stoke City, et affrontera Leeds ce samedi (16 heures) en Championship. Et avant la confrontation, il est revenu sur le "Spy Gate" dans sa chronique habituelle pour le Daily Mail.

"Notre centre d’entrainement se trouve en pleine campagne, vous pouvez voir les terrains depuis les chemins voisins et nous avons souvent des fans qui nous observent. Donc si j’en crois ce qu’il a dit, des membres du staff de Bielsa se sont probablement mêlés à eux l’été dernier, écrit Crouch. Ce que Bielsa a reconnu est moralement condamnable, et pourtant ça ne me choque pas. Il a assumé cette pratique d’une manière tellement inattendue, il a pris toutes les responsabilités sans se cacher derrière le club…"

"Leeds n'est pas leader parce qu'il a espionné"

En rappelant des méthodes passées, lorsque ses coachs lui demandaient d’appeler ses amis dans les clubs adverses pour obtenir des informations, Crouch reconnait qu’il y a une différence "énorme" entre "connaitre une composition à l’avance et savoir exactement quel système utilisera l’adversaire".

Mais il estime pourtant que ce n’est pas ce petit avantage qui a propulsé Leeds en tête du championnat. "Leeds n’est pas leader parce qu’il a observé les autres équipes à l’entrainement. Ils ont une impressionnante équipe de jeunes, pleine d’énergie et d’envie, et ils sont dirigés par l’un des plus grands entraîneurs de l’époque moderne. L’espionnage ne les fera pas être promus. C’est Bielsa qui le fera."

Clément Chaillou