RMC Sport

Beckham ne viendra pas au PSG

David Beckham

David Beckham - -

Annoncé comme certaine et imminente il y a encore quelques jours, l’arrivée de David Beckham au PSG n’aura pas lieu. Un couac retentissant, le premier de l’ère qatarie à Paris, alors que le club de la capitale avait fait de l’Anglais le fer de lance de sa campagne internationale.

On l’attendait du côté de Paris. C’était sûr et certain. Mais c’est à plusieurs milliers de kilomètres de la capitale, dans la touffeur qatarienne de Doha, que la bombe Beckham a explosé. Ou plutôt implosé. Censé bouleverser dans les grandes largeurs le marché des transferts, c’est un pschitt que l’Anglais de 36 ans a finalement fait ce mardi avec l’annonce de son non-transfert au PSG. « David Beckham est à Los Angeles et il va rester là-bas », a confié en exclusivité à RMC Sport Nasser Al-Khelaïfi. Puis le président du PSG de poursuivre, ferme : « Il ne viendra pas, c’est clair ». Le son de cloche a été le même quelques minutes plus tard avec Leonardo.

Pourtant, le 21 décembre dernier, la venue de l’Anglais à Paris était claire, elle aussi. Imminente même. La signature de l’Anglais à Paris ne faisait aucun doute. La durée de son contrat ? Deux ans et demi. Son salaire ? 800 000 euros par mois, du jamais-vu en Ligue 1. Sauf que l’argent n’est pas le seul critère important aux yeux de « Becks ». L’intéressé n’a jamais caché que sa décision serait prise en concertation avec sa famille et notamment avec sa femme, Victoria, très attachée à la vie américaine. C’est d’ailleurs principalement pour « raisons familiales » que le « Spice Boy » a décliné l’offre parisienne.

Celui qui était attendu comme spectateur à l’Open de Doha communiquera dans les trois prochains jours. Certainement pour annoncer la suite de ses aventures avec le Los Angeles Galaxy. Le joueur est attaché au club américain, qui lui a offert un véritable pont d’or pour le conserver, ainsi que la possibilité de disputer les prochains Jeux Olympiques. En cas de sélection avec la Grande-Bretagne, Beckham pourra quitter le championnat de MLS le temps de la compétition, préparation comprise. Un argument non négligeable pour l’intéressé, qui a fait des JO de Londres son ultime objectif sportif. Mais pas que.

Benarbia : « Les Qatariens n’ont pas le temps d’être vexés »

« QSI n’a pas dû résoudre le problème des droits d’image du joueur. David Beckham a dû vouloir venir au PSG à des conditions qu’ont dû refuser les dirigeants parisiens », affirme Ali Benarbia, l’ancien milieu de terrain du club parisien. Beckham qui tourne le dos au PSG, le camouflet n’est pas loin pour le camp qatari, jusque-là assez heureux dans l’aboutissement de ses dossiers. Ce couac, le premier, est d’autant plus retentissant que Beckham devait être le fer de lance d’un recrutement ambitieux et tourné vers l’international. Toutefois, aussi médiatique soit-il, cet échec ne semble pas si pénalisant que cela pour Paris.

Le club, qui avait réalisé une commande exceptionnelle de 20 000 maillots au cœur de l’automne, avait pris le soin de ne pas les floquer Beckham. « Si cela avait été Tevez, ça aurait pu être vraiment un échec, oui, affirme Ali Benarbia. Les Qatariens n’ont pas le temps d’être vexés par le refus de Beckham. Il y a tellement de dossiers à gérer et de choses à faire. L’arrivée la plus importante était celle de Carlo Ancelotti, pas celle de Beckham. C’est avec Ancelotti qu’ils feront venir des grands joueurs. » Et pourront enfin floquer quelque chose au dos de ces fameux 20 000 maillots.

dossier :

David Beckham