RMC Sport

Comment Arsenal a manqué Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo face à Arsenal, quand il jouait avec Manchester United

Cristiano Ronaldo face à Arsenal, quand il jouait avec Manchester United - AFP

Dans une biographie qui est lui consacrée, le « super-agent » Jorge Mendes revient sur les circonstances du transfert de Cristiano Ronaldo à Manchester United. Et surtout comment Arsenal a raté le coup.

Il y a quelques mois, Arsène Wenger reconnaissait que c’était son « plus gros regret ». Avoir manqué Cristiano Ronaldo en 2003. Le très prometteur portugais a été vraiment proche de rejoindre Arsenal. C’est Jorge Mendes, le « super-agent » de CR7, qui raconte les circonstances du transfert de son protégé à Manchester United, pour 17 M€, dans une biographie qui lui est consacrée et à laquelle il a participé. La Juve, Parme et le Real Madrid étaient alors également intéressés. Mais les Gunners étaient les mieux placés.

« Je me souviens de ce qu’il s’est passé pour Ronaldo avec Arsenal, confie Mendes dans des extraits révélés par la presse anglaise. Ils l’ont observé neuf ou dix fois et quand tout semblait décidé, Manchester United a joué contre le Sporting Lisbonne pour l’inauguration du stade Alvalade et les joueurs eux-mêmes ont demandé à Ferguson de l’acheter. Nani était aussi suivi par Tottenham et Arsenal. Mais dans le business, celui qui dort, perd. »

Pour Arsenal, c’est le financement de la construction de l’Emirates Stadium qui a été à l’origine du raté. « Il y a un moment où j’ai vraiment pensé qu’il allait signer à Arsenal, assure Mendes. David Dein (l’ancien vice-président des Gunners, ndlr) est une personne incroyable. Mais avec la construction de leur stade, il leur restait peu d’argent et ce n’était pas possible. »

Ronaldo se cachait dans la voiture

Cristiano Ronaldo, qui intervient également dans la biographie consacrée à son agent, se rappelle lui d’une visite très particulière à Arsenal. « On était dans la voiture et Jorge me disait constamment de me cacher pour que personne ne me voit, explique la star portugais. On s’est arrêté à une station-service et j’ai dû cacher mon visage. Je me souviens que Jorge devenait fou. C’étaient ses jours les plus fous ! »

Mais finalement, les Red Devils ont profité des atermoiements d’Arsenal pour rafler la mise. « La seule personne clé était Alex Ferguson, estime Mendes. Il m’a dit que Cristiano allait jouer au moins 50% des matchs de Manchester United et c’était ce que je voulais entendre. C’est pour ça qu’il est allé à Manchester United. » CR7 n’avait alors que 18 ans. Douze ans plus tard, il a notamment trois Ballons d’Or et deux Ligues des champions à son palmarès.