RMC Sport

Comment le PSG espère faire venir Wendel cet été

INFO RMC SPORT. Si l’arrivée de Wendel (Fluminense) n’est pas prévue pour le mercato hivernal, le PSG espère bien conclure rapidement et l’accueillir cet été… avec un plan bien précis.

Même si Antero Henrique a annoncé à nos confrères du Parisien que le jeune Brésilien ne viendrait pas cet hiver, Paris et Fluminense sont bien tombés d'accord sur la vente du milieu de terrain Wendel (20 ans) pour un montant avoisinant 10 millions d'€.

Mais selon nos informations, Paris souhaite faire régler le montant du transfert en début d'année 2018 par un fonds d'investissement totalement indépendant du club parisien, qui n'a aucun lien avec le Qatar. Objectif: boucler le transfert pour éteindre la concurrence des autres clubs intéressés, sans que cette transaction n'apparaisse sur le bilan comptable de la saison en cours.

L'arrivée du joueur serait prévue pour le mois de juillet, soit après le 30 Juin 2018, date de clôture du bilan comptable. Jusqu'à cet été, le joueur resterait sous contrat avec le club brésilien. Le PSG s'engagerait évidemment à rembourser ensuite ce fonds d'investissement, qui se ferait payer pour ce service rendu au club parisien.

A voir aussi >> PSG: pas de recrues cet hiver selon Antero Henrique

Attention au fair-play financier

L'article18 ters du règlement de la FIFA en matière de transfert énonce "l'interdiction pour les clubs et les joueurs de conclure tout accord avec un tiers permettant à ce tiers de participer à l'indemnité liée au futur transfert d'un joueur". Mais selon la FIFA, à partir du moment où le financeur ne possède aucun droit sur le joueur, notamment sur une éventuelle revente, ce dernier n'est pas concerné par ce règlement. En clair, c'est un montage légal.

En revanche, comment l'Instance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC) réagira à une telle opération, c'est toute la question. "Avec un tel montage, l'esprit du fair-play financier n'est pas respecté. L'UEFA serait obligée de comptabiliser cette transaction dans l'exercice comptable de la saison en cours" confie un fin connaisseur du fair-play financier. En tout état de cause, le fair-play financier ne se penchera sur cet éventuel dossier qu’à l’issue de l’exercice 2017-2018. Et pas dès cet hiver.

Le deal n'est cependant pas encore conclu entre Paris et ce fonds d'investissement. Un désaccord subsiste dans l'écriture du contrat, avec plusieurs clauses de garanties et d'assurances complexes. Et il n'est pas encore certain que le PSG arrive à ses fins.

A voir aussi >> Ce qu’il manque au PSG pour rentrer dans les clous du fair-play financier

Loic Briley