RMC Sport

Coutinho au Bayern, la fin des manoeuvres du Barça pour Neymar?

Neymar

Neymar - @AFP

Le prêt acté du Brésilien Philippe Coutinho au Bayern Munich ferme quasiment la porte à un retour de Neymar au FC Barcelone. Son compatriote était le principal argument du club catalan dans les discussions avec Paris. Un mince espoir demeure toutefois, sur fond d'intérêt du Real Madrid.

Plus la fin du mercato approche et plus Neymar s’éloigne du Barça. Un nouveau pas vers le maintien du joueur en Ligue 1 pourrait avoir été franchi vendredi, avec le départ du Brésilien Philippe Coutinho au Bayern. Ce départ pourrait bien avoir de lourdes conséquences pour le dossier Neymar et rebattre les cartes dans le cadre des négociations entre Paris et Barcelone.

Une chose est sûre, l’arrivée de Coutinho en Allemagne, si elle se concrétise ce week-end, fermerait un peu plus le scénario d’un come-back du Brésilien au Barça. Le club catalan n’a plus de monnaie d’échange ou presque: le profil de l’ancien attaquant de Liverpool représentait le seul point d’accord entre le Barça et le PSG, qui ne s’entendent pas sur la valorisation de Neymar.

Le scénario du come-back, quasiment improbable ?

Les dirigeants parisiens n’ont pas l’intention de céder leur joyau à n’importe quel prix, ni sans contrepartie de valeur. Ce qu’était Coutinho. Son départ sous la forme d’un prêt avec option d'achat à Munich complexifie l’opération pour le Barça, qui n’a qu’une surface financière trop limitée. Les Catalans ont beaucoup dépensé sur le marché des transferts avec les arrivées successives du Néerlandais Frenkie de Jong (75 millions d'euros) et du Français Antoine Griezmann (120 millions d'euros). Et ne croulent pas sous les liquidités, en plus d'être confrontés à un casse-tête concernant la masse salariale de l'effectif.

Il faut dire qu’un retour de Neymar n’était pas prévu au programme. Le Brésilien et les doutes qui l’escortent sur son avenir à Paris ont davantage représenté une opportunité de marché, à la fois pour le Barça et le Real Madrid. Les deux géants espagnols ont voulu profiter de la situation mais il semblerait désormais que la balance penche en faveur du PSG.

Bartomeu sur le point de se manifester

"C’est un joueur du Paris Saint-Germain, il a encore trois ans de contrat à Paris, il ne faut pas l’oublier", anticipait Leonardo dans un entretien accordé jeudi à RMC Sport. Le directeur sportif parisien est resté ferme et n’a pas cédé un pouce de terrain à la concurrence. Le Barça a-t-il vraiment voulu attirer Neymar cet été? La question est légitime, elle se pose en des termes différents en Espagne.

Le quotidien catalan Sport, proche du FC Barcelone, dégaine ses propres informations. "Bartomeu prend les choses en main pour signer Neymar", promettent nos confrères, évoquant donc la reprise en main du dossier par le président du Barça, après le rendez-vous entre Eric Abidal, Javier Bordas et la direction du PSG.

Va-t-il se déplacer jusqu’à Paris? Le voyage d’une délégation barcelonaise serait envisagé dans les prochains jours selon le journal. Une nouvelle offre pourrait être formulée. Dernier atout à forte valeur marchande pouvant potentiellement intéresser Paris, Ousmane Dembélé ne veut pas partir. A l’instar du Croate Ivan Rakitic, le Français ne souhaite pas servir de monnaie d’échange.

Et si Zidane changeait la donne? 

Et le Real Madrid dans tout ça? Neymar n'écarte pas la Maison blanche comme plan de repli. L’institution madrilène du président Florentino Pérez a observé, jusqu'à maintenant, tapie dans l’ombre. Il se dit que le Real a les moyens de ses ambitions. En a-t-il pour autant la volonté?

Selon la presse espagnole, Zinedine Zidane n’était pas convaincu par la nécessité d’enrôler le Brésilien, dont il apprécie le talent par ailleurs. Le technicien français se bat pour obtenir le renfort du milieu de terrain Paul Pogba. La position inflexible de Manchester United va-t-elle décourager "ZZ"? Les dirigeants madrilènes ont-ils perdu espoir de convaincre leur entraîneur à propos de Neymar? Autant de questions qui vont continuer d'alimenter les prochaines semaines. Le mercato s'achève le 2 septembre. Le temps presse.

QM