RMC Sport

Dimitri Payet pense à l’OM… mais veut surtout jouer la Ligue des champions

-

- - -

Invité de Team Duga ce lundi, Dimitri Payet a évoqué son avenir, qui semble s’écrire loin de West Ham. Le Français pense toujours à l’OM, mais la priorité pour sa carrière sera la Ligue des champions.

West Ham semble déjà trop petit pour lui. Alors que le club londonien marque le pas après un exercice 2015-2016 réussi, Dimitri Payet camoufle à peine ses envies d’ailleurs. Dans Team Duga ce lundi, le Français s’est dit concentré sur sa saison avec le club anglais, tout en affirmant son envie de renouer avec l’Europe, et ce dès l’année prochaine. « La situation de mon club m’affecte mais je suis quelqu’un d’ambitieux, explique-t-il. La Ligue des champions me manque. Je suis dans un combat avec mon club et je donne tout pour lui, pour sortir de cette situation sportive difficile, mais je ne ferme la porte à rien. J’ai de belles années devant moi et j’ai envie d’en profiter pour jouer des choses importantes. »

>> Un éventuel retour à l'OM, son explosion en Bleu, sa vie en Angleterre... Payet a tout dit dans Team Duga

Après la finale de l’Euro disputé en juillet, Payet est de plus en plus vorace. Et à chaque question sur la suite des événements, la Ligue des champions résonne. « L’Europe me manque, je ne peux pas le nier. D’autant plus après cet Euro où on a connu des trucs exceptionnels. C’est tellement beau… C’est pour ça qu’en équipe de France tout de suite après l’Euro le groupe est en mode "gagner". On est focus sur 2018, le groupe a faim. » Lui particulièrement. « Si je suis amené à quitter West Ham, ce sera fait dans les règles, et le club aura sa part du gâteau. Mon coach comprend que la situation d’aujourd’hui ne me convient pas. Je me poserai les questions au bon moment. »

>> West Ham : une clause libératoire à 18 M€ pour Payet en cas de relégation ?

Arsenal ? L’OM ? Tout est ouvert 

Il ne le dit pas directement, mais le moment est peut-être déjà venu. Comme en atteste son sourire au moment de réagir au supposé intérêt d’Arsène Wenger. « Moi j’ai lu que Wenger me considérait comme la pièce manquante du jeu d’Arsenal, mais il ne me l’a pas dit (rires). On en a pris cinq ou six à la maison contre eux (1-5). Quand on les voit jouer, en tant que joueur de ballon, on ne peut que s’amuser dans cette équipe. Ils sont candidats au titre tous les ans… »

L’idée semble bien faire son chemin. L’OM devra peut-être patienter. « Marseille a un nouveau projet qui me semble intéressant. Bien évidemment on est dans l’attente des premiers faits des nouveaux propriétaires. Tout le monde connaît mon attachement à ce club, j’en dis le plus grand bien, donc pourquoi pas. » A moins que le club aille chercher lui aussi sa place en Ligue des champions…

>> Comment Bielsa a métamorphosé Payet

A.T.