RMC Sport

Doria, le casse-tête de l’OM

OM : Marcelo Bielsa et Doria

OM : Marcelo Bielsa et Doria - AFP

Alors qu’il n’a pas encore participé au moindre match depuis son arrivée à l’OM l’été dernier, Doria est le principal dossier du mercato marseillais cet hiver. Sera-t-il prêté ? Marcelo Bielsa le fera-t-il jouer ?

Tout va bien à Marseille, tout le monde est heureux… sauf un homme. Le jeune Brésilien Doria traîne son spleen. On peut le croiser sur le Vieux Port ou du côté du Prado avec ses proches. Si le joueur garde un sourire de façade, il vit mal les choses. Depuis le début de saison, il n’a pas participé à un seul match avec l’OM, n’a même disputé la moindre minute de jeu. Si la rumeur à son arrivée laissait penser que Doria était une victime collatérale du conflit entre Marcelo Bielsa et Vincent Labrune, la vérité semble beaucoup plus concerner le terrain.

Selon nos informations, l’entraineur de l’OM ne trouverait pas le Brésilien encore suffisamment adapté au jeu européen et surtout français. « Il faut vraiment être maso pour croire que Bielsa ne fait pas jouer Doria juste pour ennuyer Labrune, explique une source proche de l’OM. S’il ne joue pas, c’est parce que Bielsa considère qu’il n’est pas prêt. Il craint de le cramer en le faisant jouer trop vite. » Et ça, le Brésilien n’arrive pas à le comprendre.

Parfois lassé, il fait preuve de moins d’implication à l’entrainement, ce qui a le don d’agacer Marcelo Bielsa. Exemple l’automne dernier. Quelques jours avant PSG-OM (2-0, 9 novembre 2014), les défenseurs jouent leurs places pour le déplacement à Paris. L’entraineur argentin n’est pas satisfait du rendement de Doria et décide de l’envoyer en réserve et d’appeler les minots Baptiste Aloé et Gaël Andonian.

Doria veut être prêté, l’OM est réticent

L’OM joue désormais la montre avec Doria. Le club ne veut pas prêter le joueur à un club brésilien, afin de faciliter son adaptation au jeu européen. Botafogo, son ancien club, et Sao Paulo ont transmis des demandes de prêt. Mais les deux ont été refusées. Les seules pistes envisagées sont en Italie. Les agents du joueur ont d’ores et déjà discuté avec plusieurs clubs de Serie A. La Lazio Rome est intéressée, mais n’a pas transmis d’offre. Le club qui est le plus chaud sur le dossier est l’Hellas Vérone.

Les dirigeants marseillais n’envisagent pas de prêter Doria, notamment en raison départ du Camerounais Nicolas N’Koulou à la CAN. Mais ces derniers jours, l’entourage du Brésilien a expliqué qu’il avait besoin de temps de jeu. Marcelo Bielsa pense à le tester dans les prochains matchs. Mais vraiment rien n’est acté. Doria n’a pas eu de garantie et son entourage le supporte mal. Car on pense clairement à un départ en prêt du coté de Doria.

Si aucune équipe italienne n’a contacté officiellement l’OM pour l’instant, les conseillers de Doria espèrent qu’un club va se manifester pour être en position de force. Un statu quo « qui convient pour l’instant aux dirigeants », explique un proche de l’OM. « Le club va laisser traîner le dossier jusqu’à la fin du mercato en espérant qu’aucun club ne fasse d’offre, poursuit-il. Ce dossier pourrait être le feuilleton de la dernière semaine du mercato. Cela va dépendre des choix du coach pendant la CAN. » A Marseille, même quand tout va bien, il faut toujours qu’il y ait un petit problème…

MBo