RMC Sport

Fekir allume son ex-agent Bernès sur son transfert avorté à Liverpool

Dans une interview accordée à beIN Sports, Nabil Fekir est revenu sur son transfert avorté à Liverpool à l'été 2018. L'actuel joueur du Betis Séville charge à nouveau son ancien agent, Jean-Pierre Bernès, qui avait accusé un membre de la famille de Fekir d'être intervenu au dernier moment dans les négociations.

"Tout ne s'est pas passé comme je l'aurais souhaité, mais c'est le destin". L'histoire est bien connue: à l'été 2018, Nabil Fekir est tout proche de rejoindre Liverpool mais les dirigeants des Reds annulent le transfert à la dernière minute. Le genou droit du Lyonnais - dont les ligaments croisés ont cédé trois ans plus tôt - est alors mis en cause dans l'échec de l'opération, mais la réalité est tout autre.

Dans une interview accordée à beIN Sports, Fekir a accepté de revenir sur cet épisode. Le champion du monde regrette "des choses qui ont été dites à ce niveau-là qui ont fait du mal à ma famille", accusant à nouveau "[son] agent", qui ne l'est plus désormais, Jean-Pierre Bernès.

"C'est du foutage de gueule"

"Un jour avant de jouer contre les États-Unis (en match amical avant le début de la Coupe du monde 2018, ndlr), mon agent me dit: "On signe demain". Et moi dans ma tête j'allais signer après le Mondial. C'est du foutage de gueule, mais c'est pas grave, c'est comme ça", indique Fekir, qui précise qu'"en rien" sa famille n'est intervenue dans le transfert.

Des propos déjà tenus par Fekir dans une interview accordée à L'Équipe en septembre 2019. Bernès avait répondu à l'international français en critiquant au micro de Canal+ le comportement de Fekir lors de la visite médicale: "J'ai eu honte". Surtout, l'agent de joueurs avait dénoncé l'intervention d'un membre de la famille de Fekir alors que tout était prêt pour la signature du Lyonnais à Liverpool pour cinq saisons: "Le jour de la signature, on a vu arriver un avocat et le beau-frère de Nabil qui ont dit: "Arrêtez tout, les discussions doivent reprendre à zéro". C'était surréaliste, on se serait cru dans un film de Walt Disney."

Un conflit qui dure depuis deux ans

"Le transfert à Liverpool a capoté pour deux raisons. La première, c'est son genou même si les dirigeants anglais étaient prêts à faire un effort à ce sujet. La seconde, c'est l'irruption d'un pseudo-avocat étranger au dossier qui a demandé à ce qu'on recommence les négociations depuis le début au moment de la signature", avait indiqué Bernès à L'Équipe en réponse à l'interview de Fekir.

Finalement, le transfert n'aura pas lieu et Fekir rejoindra le Betis Séville un an plus tard, après avoir changé d'agent. Depuis, les deux hommes se répondent régulièrement à ce sujet, tandis que le Français réalise de belles performances en Liga et serait suivi de près par le FC Barcelone en vue d'un transfert lors du prochain mercato estival.

DM