RMC Sport

Le jour où le Barça s’est réellement intéressé à Kaboré

Charles Kaboré

Charles Kaboré - AFP

Agent de joueurs, Christophe Hutteau était l’invité de l’After ce jeudi. Agent de Charles Kaboré en 2007, ce dernier a révélé que le Barça s’était réellement intéressé l’international burkinabé à cette époque, juste avant son arrivée à l’OM.

Il y a des rumeurs parfois très étonnantes lors d’un mercato. Plus surprenant encore lorsque celles-ci ne sont pas que pures spéculations. La rumeur de Charles Kaboré au Barça entre dans cette catégorie. Joueur de Libourne en Ligue 2 en 2007, le milieu burkinabé est suivi par l’OM. Notamment par José Anigo, alors directeur sportif du club phocéen. Mais Marseille a vu surgir un concurrent totalement inattendu sur ce dossier: le FC Barcelone.

>> OM: Luiz Gustavo pourra jouer contre le PSG

Anigo pense à un coup de bluff de l’agent de Kaboré

Christophe Hutteau, agent de Kaboré et invité ce jeudi de l’After Foot sur RMC, raconte la suite: "Je suis à l’hôtel à Bordeaux, José Anigo m’appelle. On avait fait quelques mois auparavant Valbuena à l’OM, c’était une réussite. José venait régulièrement à Libourne, il y avait Gragnic aussi. Je vais donc le chercher avec son épouse à l’aéroport, je les dépose au Mercure à Mérignac. Pendant que l’on prend un pot, le téléphone sonne, c’est un numéro espagnol. Je ne réponds pas car je ne savais pas qui c’était."

>> Grâce à Soprano, l'OM aura une pelouse neuve face au PSG

"Le mec appelle une, deux, trois fois. Au bout d’un moment, José me dit: "répond, on sait jamais c’est peut-être l’entraîneur du Real ou de Barcelone" en se foutant de ma gueule. Je réponds, il se présente. C’était Begiristain (Txiki Begiristain était alors le directeur sportif du Barça). Il me dit: "Mr Hutteau, vous êtes l’agent de Kaboré? Sachez que l’on est dessus, on a un scout qui va venir le voir. Surtout ne faites rien. C’est un joueur que l’on va suivre."

>> OM: le beau maillot vierge, c'est déjà terminé

Je raconte l’anecdote à José, je la lui raconte et il me dit: "ça va arrête, tu vas pas me la faire." Parce que l’OM était sur Kaboré. Il s’est dit: "il est en train de la faire à l’envers. José appelle alors Pape Diouf (alors président de l’OM), qui connaît bien Begiristain, pour vérifier. Il regarde le numéro de téléphone et lui dit que c’est le vrai numéro. Un mois après on a signé Kaboré à l’OM." De Libourne au Barça, il n’y avait donc qu’un pas pour Kaboré. Mais il ne l’a jamais franchi.

VIDEO - Le surprenant transfert qui a permis à Hutteau de toucher le jackpot

MI