RMC Sport

Le PSG réussit-il ses mercatos d'hiver, d'habitude ?

Alors que la première recrue hivernale du PSG se fait toujours attendre, le club de la capitale n'a pas toujours été inspiré sur ce marché des transferts d'appoint. De Thiago Motta à Lassana Diarra en passant par David Beckham et Yohan Cabaye, retour sur les renforts hivernaux sous l'ère qatarie.

Saison 2011-2012

Recrues : Thiago Motta, Maxwell, Alex

Pour son premier mercato d’hiver, le PSG version QSI apporte de l’expérience dans son effectif. Des valeurs sûres qui ne décevront pas et s’imposeront même comme des cadres et même bien davantage pour ce qui est de Thiago Motta et Maxwell, intégrés dans l'organigramme du club après leur retraite sportive.

Bilan: mercato réussi

-
- © AFP

2012-2013

Recrues : Beckham, Lucas (qui arrivera à la fin de la saison)

Après celle de Zlatan Ibrahimovic, l’arrivée de David Beckham est le 2e énorme coup des Qataris. Une opération fructueuse sur le plan marketing et pour le rayonnement et la notoriété du club à l'étranger, moins sur le plan sportif, l’ancien Red Devil étant au crépuscule de sa carrière. On retiendra aussi ses chaudes larmes au Parc pour ses adieux au football et ses barbecues dans le jardin de Sylvain Armand.

Bilan : mercato réussi

-
- © AFP

2013-2014

Recrue : Cabaye

Le PSG dépense 25 millions d'euros pour s’attacher les services du milieu de terrain de Newcastle, Yohan Cabaye. Mais trop timide, le Français ne s’imposera jamais au milieu, "écrasé" par Thiago Motta et Marco Verratti.

Bilan : mercato raté

-
- © AFP

2014-2015 et 2015-2016

Aucune recrue

2016-2017

Recrues : Guedes, Draxler

Le PSG tente un pari sur l’avenir en déboursant 30 millions d’euros pour un espoir du foot portugais, Gonçalo Guedes. Pari perdu, l’ancien milieu offensif de Benfica ne s’imposant jamais (aucun but en 8 matchs de L1). Dommage car son talent éclatera à Valence, où il sera prêté. Bonne pioche en revanche avec Julian Draxler qui apporte immédiatement sa technique, sa clairvoyance et son efficacité. Il participe à 17 rencontres de L1 (4 buts) et reste l'un des joueurs importants de l'effectif.

Bilan : mercato mitigé

2017-2018

Recrue : Diarra

En quête d’un récupérateur pour soulager Thiago Motta, le PSG tente le pari Lassana Diarra. Sauf qu’à 32 ans, le joueur venu d’Al-Jazira n’a plus le même niveau qu’à l’OM. Un an plus tard, force est de constater qu’il n’aura pas apporté grand-chose sur le terrain au club de la capitale. Le joueur s'apprête à résilier son contrat et mettre un terme à sa carrière.

Bilan : mercato raté

dossier :

David Beckham

Aurélien Brossier