RMC Sport

Lille entre incompréhension et colère après la décision du TAS dans le dossier Leao

Selon les informations de RMC Sport, le Losc s'étonne d'être déclaré "solidairement responsable" de Rafael Leão, condamné à dédommager le Sporting CP pour rupture unilatérale de contrat. Le club nordiste, qui pourrait déposer un recours, risque de devoir payer plusieurs millions d'euros dans cette affaire qui remonte à la gestion de l'ancienne direction.

Ce litige n'est sans doute pas clos. Selon les informations de RMC Sport, le Losc s'étonne que le Tribunal arbitral du sport international (TAS) l'ait déclaré "solidairement responsable" de la dette de plusieurs millions d'euros que Rafael Leão doit au Sporting CP. L'attaquant portugais avait été condamné en 2020 à verser 16,5 M€ au club lisboète, pour rupture unilatérale de contrat sans cause réelle à l'été 2018. Après avoir résilié, dans un contexte difficile, le joueur avait alors signé à Lille.

Deux décisions contradictoires

À l'époque, le jugement avait été rendu par le Tribunal arbitral du sport portugais (TAD) et le Losc n'avait pas été condamné. Mais comme le rapporte Record, la nouvelle décision émane cette fois du Tribunal arbitral du sport international, basé en Suisse.

Les avocats lillois, selon une source proche du club, constatent ainsi que le dossier fait l'objet de deux décisions contradictoires. Un recours pourrait être déposé, avant que la Fifa ne fixe, si elle se plie au TAS, l'indemnité à verser en solidarité du joueur.

Toujours selon nos informations, le Losc déplore l'existence de cette affaire résultant de la gestion de la présidence de Gérard Lopez avec Luis Campos. La direction actuelle, qui a hérité d'une situation financière difficile, doit gérer d'autres cas épineux, comme le conflit avec le Royal Excel Mouscron et l'enquête de la justice italienne sur le transfert de Victor Osimhen au SSC Napoli.

RMC Sport