RMC Sport

Mercato: Balotelli à l’OM, bonne ou mauvaise idée? On a listé les pour et les contre

Comme l’été dernier, Mario Balotelli est en cette période de mercato la cible numéro 1 des dirigeants marseillais, qui négocient depuis plusieurs jours pour le faire signer. Mais l’Italien est-il vraiment compatible avec l’OM? Et surtout, peut-il endosser le costume de sauveur alors que l’équipe est en plein doute? En bref, est-ce une bonne ou une mauvaise idée?

UNE BONNE IDEE, PARCE QUE...

C’est un attaquant de métier, un vrai

Rappelons-le d’entrée: on parle ici de Mario Balotelli. Un homme qui a joué son premier match à l’Inter à l’âge de 17 ans, qui est passé par Manchester City, l’AC Milan et Liverpool en accumulant près d’une quarantaine de sélections avec l’Italie, et qui, avec un peu plus de sérieux, serait encore aujourd’hui dans le viseur des plus grands clubs du continent. Sur le papier, Super Mario est un attaquant de niveau international. Et c’est surtout un vrai buteur, un finisseur, profil recherché par un OM qui ne sait plus quoi faire de Germain et Mitroglou.

Il connaît la Ligue 1

S’il a affolé quelques défenses de Serie A et de Premier League par le passé, Balotelli fait depuis 2016 trembler les filets de Ligue 1. Et il le fait plutôt souvent: 15 buts en 23 matchs de championnat pour sa première saison à Nice, 18 en 28 apparitions la saison passée, soit ses deux meilleurs exercices en carrière. Des statistiques qui prouvent que le natif de Palerme est plutôt à son aise sur les terrains français, et qu’il peut grandement aider l’OM dans sa quête d’un podium en L1, même si celle-ci est mal embarquée.

Le coût de son transfert devrait être faible

Plus terre à terre, mais pas moins important. Sur un marché où les buteurs s’arrachent à prix d’or, l’OM devrait pouvoir attirer Mario Balotelli sans verser des sommes folles en indemnités de transfert. L’OGC Nice, qui était prêt à résilier son contrat il y a quelques jours, devrait se contenter d’une "petite" somme pour un joueur de toute façon libre en fin de saison.

C’est une vedette, au tempérament de feu

Alors que l’OM s’expose à une bouderie généralisée de ses fans une fois la colère passée, Balotelli est le type de joueur qui peut, à lui seul, rallumer la flamme. L’Italien est une star, un grand nom, comme le public marseillais les aime. Avec son tempérament de feu, il n’est pas, non plus, du genre à se laisser impressionner par le volcan en lequel peut se transformer le Vélodrome. L’atmosphère peut même le transcender. Si les planètes sont alignées, "Balo" aura sa statue l’été prochain.

UNE MAUVAISE IDEE PARCE QUE...

Il a justement un tempérament de feu

C’est le revers de la médaille. Imaginons maintenant le pire scénario, dans lequel Mario Balotelli ne parviendrait pas à trouver le chemin des filets devant un public toujours aussi remonté. Quelques sifflets pourraient assez vite descendre des tribunes marseillaises, auxquels l’attaquant serait capable de répondre par un geste d’humeur, se mettant à dos tout un stade. Crédible, non?

Il est dans une très mauvaise dynamique

Buteur prolifique les deux dernières saisons avec le Gym, Super Mario n’a pas retrouvé son costume de héros depuis l'été. En dix apparitions lors de la phase aller, l’ancien interiste n’a tout simplement pas mis un seul but, ce qui explique, en bonne partie, que Nice soit la pire attaque de L1. Et malheureusement, ce n’est pas le premier trou d’air qu’il connaît dans sa carrière. Par sûr que le mélange joueur en manque de confiance/club en difficulté, fasse des étincelles…

Sa condition physique est incertaine

Pendant que son agent Mino Raiola, l’OM et l’OGC Nice discutaient d’un éventuel transfert l’été dernier, Balotelli n’avait pas participé à la phase de préparation avec les Aiglons, prolongeant plutôt ses vacances. Résultat, il pesait 100 kilos sur la balance lorsqu’il a repris l’entrainement à la fin de l’été. Une condition physique et une hygiène de vie qui lui avaient valu les reproches du sélectionneur italien, Roberto Mancini. Et alors qu’il n’a plus joué le moindre match depuis le 4 décembre, la question de son état de forme se (re)pose logiquement. Probablement conscient de cela, l’intéressé a récemment publié plusieurs vidéos de travail avec un préparateur sur les réseaux sociaux.

Son salaire risque d’être très conséquent

L’OM avait fait exploser sa masse salariale l’été dernier pour attirer Kevin Strootman, et cela devrait être la même chose pour Balotelli. Raiola, assez dur en affaires, compte bien demander des émoluments XXL pour son poulain, même si celui-ci n’apporte aucune garantie. Cela pourrait être supportable pour l’OM en cas de contrat court, mais beaucoup plus compliqué si l’attaquant venait à signer un bail de deux ans et demi ou plus. En outre, dans un vestiaire de football qui a parfois tendance à comparer ses fiches de paie, la rémunération de l'Italien pourrait éventuellement susciter quelques jalousies.

Clément Chaillou