RMC Sport

Mercato: comment le PSG a convaincu Dani Alves

Dani Alves

Dani Alves - AFP

Alors qu’il était tout proche de signer à Manchester City, Dani Alves a finalement choisi de rejoindre le PSG. D’après nos informations, Nasser Al-Khelaïfi mais aussi Maxwell ont joué un grand rôle dans l’arrivée du latéral droit brésilien, qui aurait pourtant gagné plus d'argent outre-Manche.

C’est le premier gros coup réalisé par le PSG durant ce mercato estival. Alors qu’il avait quasiment donné son accord à Manchester City, Dani Alves a finalement opté pour le vice-champion de France.

A lire aussi >> Toutes les infos et rumeurs mercato en direct

Moins de revenus à Paris qu’à Manchester

Pourtant selon nos informations, le latéral droit, qui venait de résilier son contrat avec la Juve, aurait gagné plus d’argent chez les Citizens, grâce au système fiscal en vigueur outre-Manche.

A lire aussi >> Mercato: tout ce que Daniel Alves va apporter au PSG

Le gros travail d’Al-Khelaïfi

Si le joueur de 34 ans a malgré tout décidé de rejoindre le club de la capitale, c’est avant tout grâce à son président, Nasser Al-Khelaïfi. Ce dernier a pris ce dossier à bras le corps pour faire changer Dani Alves d’avis.

Le coup de pouce de Maxwell

Mais le discours du boss du PSG n’est pas le seul à avoir séduit l’ancien joueur du Barça. Maxwell, tout juste arrivé dans l’organigramme, a également donné un joli coup de main pour rallier Dani Alves à sa cause. Les deux hommes l'ont ainsi convaincu que le projet parisien est le meilleur pour lui et celui qui a le plus de chances de lui faire gagner de nouveaux titres.

A lire aussi >> Mercato: Paulinho tout proche du Barça?

Le fait que le PSG le suive depuis plusieurs années, qu’il retrouvera au club des amis comme Marquinhos, aurait fini de persuader le joueur formé l’EC Bahia et parti au FC Séville en 2002.

Guardiola ne digère pas

A 600 kilomètres au nord de Paris, la nouvelle de l’arrivée d’Alves au PSG a fait des malheureux. Un en particulier. Pep Guardiola digère ainsi mal le changement de cap de son ancien joueur.

VIDEO. Le best-of de l’After foot du mardi 11 juillet