RMC Sport

Mercato : Delort prend la pose avec les Tigres... Gravelaine le rappelle à l'ordre

-

- - -

Parti au Mexique tard dans la soirée de lundi, Andy Delort a passé sa visite médicale avec les Tigres de Monterrey. Même si pour l’instant, Caen et le club d’André-Pierre Gignac ne sont pas d’accord sur le montant du transfert, comme l’a rappelé le directeur sportif du club normand Xavier Gravelaine dans Team Duga sur RMC.

A voir Andy Delort poser avec le sourire une écharpe des Tigres à la main, on pourrait croire que tout est bouclé, la bouteille de Champagne sortie du frigo, et qu’il ne reste qu’une signature à apposer au bas d’un contrat. Ce serait aller un peu vite. L’attaquant de 24 ans, 12 buts en Ligue 1 la saison dernière, a bien reçu l’autorisation de son club pour filer au Mexique en compagnie de son agent Jean-Christophe Cano. Mais pour rêver d’une prochaine escapade sur les plages de Cancun, il va falloir que les Tigres signent un chèque à la hauteur des attentes du Stade Malherbe. Sinon retour en Normandie, où l’eau est sensiblement plus froide. D’autant que pour l’instant, Monterrey peine à sortir les gros sous.

A lire ici >> Caen refuse l'offre des Tigres pour Delort (en attendant mieux)

A lire ici >> Garande : "Pas de clash avec Delort"

« Si les conditions ne sont pas respectées, Andy Delort reviendra à Caen »

Invité de « Team Duga » ce mardi sur RMC, le directeur sportif caennais Xavier Gravelaine n’a que modérément apprécié le roman-photo de son joueur en Amérique. « Ce n’est pas parce qu’il est au Mexique, que tout va bien, avec des photos, des vidéos partout… On vient de recevoir une offre des Tigres. Pour l’instant, ça ne se fait pas. L’offre ne nous convient pas », a commenté Gravelaine. Et l’ancien attaquant d’ajouter : « Son agent connait très bien les conditions. Si les conditions ne sont pas respectées, Andy Delort reviendra à Caen. J’ose croire qu’on n’est pas si loin. » Reste qu’avec ces images, Andy Delort met la pression. Xavier Gravelaine le reconnait. Il est prêt à y passer la nuit.

A lire ici >> Andy Delort s’emporte sur Twitter