RMC Sport

Mercato: trois joueurs de l'OM ont baissé leur salaire pour faire signer Harit

Selon les informations de RMC Sport, Alvaro Gonzalez, Pol Lirola et Leonardo Balerdi ont accepté une baisse de salaire sur cette saison pour permettre de respecter le cadre imposé par la DNCG et faire valider le prêt du milieu marocain Amine Harit.

Alors que l’homologation du contrat d’Amine Harit était encore en suspens après minuit et la fermeture du mercato, l’OM a reçu une bonne nouvelle ce mercredi de la part de la DNCG. Le gendarme financier a validé le contrat de l’ancien Nantais, qui sera donc bien prêté par Schalke 04, sans option d’achat. Le salaire du joueur sera intégralement pris en charge par l’OM. Contraints à un encadrement de la masse salariale, les dirigeants de l’OM sont restés en contact étroit avec la DNCG et ont tout tenté pour vendre un joueur dans les dernières heures. En vain.

Selon nos informations, la solution est donc venue des joueurs, trois d'entre eux ayant accepté une baisse de salaire sur cette saison pour permettre de respecter le cadre imposé par la DNCG à l’intersaison. Comme révélé par RMC Sport, deux de ces joueurs sont Alvaro Gonzalez et Pol Lirola. Auxquels il faut ajouter Leonardo Balerdi, comme précisé par l'Equipe, une information confirmée à RMC Sport par un cadre olympien. Leur effort salarial sur cette année sera rattrapé dans le temps sur les prochaines saisons.

Amine Harit a lui-même fait des efforts sur son salaire par rapport aux conditions initiales. A l’OM, tout s’est joué en fin de soirée. Quand les dirigeants olympiens ont acté les refus fermes de Duje Caleta Car et de Boubacar Kamara d’être transférés, le board marseillais s’est activé pour essayer de trouver une solution.

L’exemple du Barça a sensibilisé les joueurs

Une vraie réunion de crise pour répondre, en urgence, aux exigences de la DNCG. Autour de la table : les services juridiques d’Alexandre Mialhe, le directeur administratif et financier Baptiste Viprey, évidemment le président Pablo Longoria et ses hommes de confiance (Pedro Iriondo, directeur de la stratégie et David Friio, directeur sportif) et l’avocat du club Olivier Grimaldi. Pour faire des économies, l’idée de proposer à quelques joueurs de baisser leur salaire, sur cette saison, s’est imposée. Ce cas de figure et cette initiative des joueurs ont d’ailleurs été salués en Espagne cet été, notamment du côté du FC Barcelone où des joueurs comme Gerard Piqué ont reporté une partie de leurs revenus pour permettre au club catalan de respirer financièrement.

Pas un hasard, donc, si deux joueurs marseillais ayant rapidement accepté ce geste sont … espagnols. Alvaro, Lirola et l’Argentin Balerdi, qui sont engagés sur la durée avec l’OM et qui ont une vraie culture club, ont compris la situation. Vu les bonnes relations actuelles entre la direction de l’OM et le vestiaire, d’autres joueurs se seraient également portés volontaires en cas de besoin.

Selon nos informations, de nombreux joueurs ont appelé ce mercredi Pablo Longoria pour lui proposer de décaler également leurs revenus de cette saison pour faciliter les choses. Mais les gestes de Lirola, Balerdi et Alvaro ont été suffisants sur le plan économique, au moins pour débloquer le dossier Harit. Leur effort a donc été largement apprécié par la direction de l’OM, comme celui d’Amine Harit dont le salaire a également été revu pour permettre à l’OM de passer l’obstacle DNCG et donc inscrire le joueur marocain.

Loïc Briley et Florent Germain