RMC Sport

Mercato: En attendant un départ, la DNCG bloque l’OM

L'OM se retrouve obligé de vendre un joueur à quelques heures de la fin du mercato.

Grosse pression sur l’OM, qui doit absolument vendre au moins un de ses joueurs dans les dernières heures de ce mercato.

La Direction Nationale du Contrôle de Gestion, qui avait annoncé début juillet que l’OM serait soumis à un « encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutations », tient parole, surveille effectivement l’OM et pourrait même bloquer d’éventuelles arrivées voire même l’inscription d’Amine Harit.

>> Suivez les dernières heures du mercato en direct sur RMC Sport

La DNCG n’a pas encore validé le prêt du joueur marocain, en attendant une éventuelle vente d’un Olympien. Harit s’est pourtant déjà entrainé avec ses coéquipiers et n’imagine pas un instant ne pas évoluer à l’OM cette saison.

La direction à l'écoute d'éventuelles offres pour Kamara

Tous les regards se tournent vers Duje Caleta Car. L’offre de Wolverhampton, légèrement supérieure à 15 millions d’euros, permettrait à l’OM de respirer un peu. Le club espère convaincre le joueur de partir, même si la perspective d’évoluer dans la banlieue de Birmingham n’enchante pas le joueur ni sa compagne. D’autres offres pour le Croate ne sont pas à exclure. A 16h30, l’OM restait pessimiste et craignait que Duje Caleta Car reste sur sa position de ne pas partir.

Pablo Longoria a des idées et des dossiers sur la table dans le sens des arrivées, mais les dirigeants olympiens ne peuvent pas les concrétiser pour le moment. L’OM doit vendre, et est à l’écoute d’autres propositions notamment pour Boubacar Kamara, en fin de contrat dans un an.

par Florent Germain (à Marseille)