RMC Sport

Mercato: "J'ai parlé avec Liverpool", révèle Mbappé après sa signature au PSG

Si la lutte est restée acharnée jusqu'au bout entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain pour arracher la signature de l'attaquant parisien, dont le contrat allait prendre fin cet été, Kylian Mbappé a confié qu'un troisième club s'était immiscé dans les discussions: Liverpool.

Les déclarations de Jürgen Klopp, insinuant que Liverpool était dans la course pour le recrutement de Kylian Mbappé, avaient donc un fondement. Dans une interview accordée au Telegraph dans la foulée de sa conférence de presse lundi, Kylian Mbappé a lâché une petite bombe, révélant qu’il n’y avait pas eu que deux clubs dans les discussions. Même si la lutte s’est résumée à un duel entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, Liverpool a bien eu voix au chapitre, du moins pour un temps.

Mbappé a bien appelé Florentino Pérez

"Nous avons un peu parlé, mais pas trop. On a parlé un peu", a ainsi prudemment expliqué le joueur. "J'ai parlé à Liverpool parce que c'est le club préféré de ma mère, ma mère adore Liverpool. Je ne sais pas pourquoi, vous devriez lui demander !", a-t-il déclaré tout en faisant un signe de tête à sa mère Fayza Lamari, à ses côtés. En réalité, Liverpool avait plus de chances de signer le prodige de Bondy avant qu’il rejoigne le PSG: "C'est un bon club et nous les avons rencontrés il y a cinq ans. Je les ai rencontrés lorsque j'étais encore à Monaco. C'est un grand club."

L’annonce de Kylian Mbappé a enflammé l’Espagne le week-end dernier, embrasant les plateaux de télévision et les rédactions de journaux sportifs espagnols. Le volcanique président de la Liga Javier Tebas est allé jusqu’à estimer que le soi-disant revirement de l’attaquant était une "insulte au football". "C’était entre le Real Madrid et le PSG à la fin, bien sûr", a martelé Mbappé, qui s’est toutefois défendu, une nouvelle fois, d’avoir manqué de respect au Real Madrid. Le prodige de Bondy a d’ailleurs précisé qu’il avait préféré appeler Florentino Pérez, le président du Real, plutôt que de lui envoyer un message sur Whatsapp comme la presse espagnole l’a un temps prétendu, confirmant ainsi une information RMC Sport.

QM