RMC Sport

Mercato: l'ancien agent d'Osimhen règle ses comptes

Jean-Gérard Benoit Czajka, agent de Victor Osimhen depuis que ce dernier a 16 ans, a été mis à l'écart durant les négociations concernant le transfert du Losc à Naples. Pour France Football, cet intermédiaire dénonce une manipulation de l'attaquant nigérian.

Après de longues négociations, le transfert de Victor Osimhen du Losc vers le Napoli semble être tout proche d'être acté. Valorisée autour de 60 millions d'euros sans les bonus, l'opération semble avoir été complexe, notamment depuis l'attaquant nigérian a décidé de changer d'agent et collaborer avec William D'Avila. Son ancien représentant, Jean-Gérard Benoit Czajka, travaillait avec lui depuis ses 16 ans. "Avec mon partenaire, alors que tout allait se réaliser, nous avons été subitement écartés pour être remplacés par un nouvel agent", déplore-t-il dans une interview publiée mardi par France Football.

Jean-Gérard Benoit Czajka y raconte avoir reçu un courriel "arrêtant brutalement et sans motif" son mandat de représentation, pourtant valable jusqu'en janvier 2021. Des échos dans la presse ont évoqué un différend lié à des bonus personnels. "Ce sont des bêtises qu'on a mis dans la tête du joueur", dément l'agent. Il confirme simplement une "commission garantie" de cinq millions d'euros par le directeur sportif napolitain, en récompense du "travail effectué". "Ce qui constitue environ 8% du total contrat brut négocié", précise-t-il.

"Il ne voulait pas aller en Italie"

"Évidemment, je suis conscient que cela puisse paraître important pour le commun des mortels. Mais il s'agit d'un travail de beaucoup d'années, de sacrifices personnels, qui ont abouti aujourd'hui à faire de Victor Osimhen le joueur qu'il est devenu et qui a la valeur qu'il a sur le marché. Et lorsque tout va se réaliser, nous sommes écartés pour mettre un nouvel agent", s'indigne Jean-Gérard Benoit Czajka.

Il se dit au passage convaincu que le Losc, pressé par la DNCG, n'a "pas trop apprécié" que les négociations pour le contrat avec le Napoli ne soient pas plus rapides. "D'autant que le 13 juillet au matin, Luis Campos et Gérard Lopez (directeur sportif et président du Losc, ndlr) m'ont contacté par téléphone, en me recommandant fortement de négocier avec ce nouvel agent, sinon selon eux «je risquais de tout perdre»".

En outre, Jean-Gérard Benoit Czajka affirme qu'il a dû convaincre Victor Osimhen de rejoindre le Napoli parce qu'il ne "voulait pas aller en Italie" au début des négociations. L'agent développe: "Il m'avait dit que les problèmes de racisme lui faisaient peur et qu'il ne le sentait pas. Il m'a même déclaré au mois de mars-avril: «Je ne souhaite pas aller jouer en Italie même si c'est pour la Juventus à 10 millions d'euros nets par an»".

Julien Absalon