RMC Sport

Mercato: l’OM n'a pas conclu pour Joakim Maehle mais veut un joker

L'OM a tenté de trouver un accord avec Genk pour le latéral droit danois Joakim Maehle. Mais la surenchère de dernière minute du club belge a poussé l'OM à abandonner cette piste.

Il aurait été surprenant que l’OM ne se lance pas en quête d’un remplaçant à Bouna Sarr, parti pour 10 millions d'euros au Bayern Munich. Et le club marseillais a concentré ses efforts, ce lundi soir, sur le Danois Joakim Maehle (23 ans), spécialiste du poste au KRC Genk, en Belgique.

Le joueur est rapidement tombé d’accord contractuellement avec l’OM, pendant que les deux clubs négociaient. Mais Joakim Maehle n'a finalement pas signé à l'OM. Face à une surenchère de dernière minute de Genk, avoisinant 15 millions d'euros, le club marseillais a lâché l'affaire. La somme était éloignée de celle évoquée lors des premiers échanges.

Si le mercato est officiellement terminé depuis minuit, les dirigeants marseillais n'ont pas encore dit leur dernier mot dans leur recherche d'un arrière droit. L'OM va se diriger dans les prochains jours sur un joker, c'est-à-dire un joueur évoluant en France.

Cinq recrues à l'OM

Très active avec assez peu de moyens à sa disposition, la cellule recrutement de l’OM a réalisé quelques jolis coups à moindres frais sur le marché des transferts. Après les recrutements rapides de Pape Gueye (Le Havre, libre) et Leonardo Balerdi (Dortmund, prêt avec option d'achat), l’OM a enregistré les arrivées de l’expérimenté Yuto Nagatomo (Galatasaray, libre), du talentueux Luis Henrique (Tres Passos, 8 millions d'euros) et du prometteur Michaël Cuisance (Bayern, prêt avec option d'achat). 

Dans l'autre sens, outre Bouna Sarr, l’OM a laissé partir un milieu de terrain, un secteur embouteillé, avec le départ de Maxime Lopez, né et formé à Marseille, à Sassuolo.

QM avec MBo