RMC Sport

Mercato: l'OM ne devrait pas faire de folies cet hiver

Actif cet été, l'OM devrait se montrer plus calme lors du mercato hivernal. Les dirigeants olympiens ne feront pas de folies, mais pourraient quand même passer à l'action pour les postes de latéral gauche, avant-centre, voire milieu de terrain défensif.

Jacques-Henri Eyraud rappelle régulièrement que l’investissement réalisé par Frank McCourt depuis son arrivée est conséquent, environ 120 millions d’euros en transferts et levées d’options d’achat. Mais quelques ajustements sont tout de même désirés par Rudi Garcia lors de ce mercato hivernal.

A lire aussi >> Foucault: "Eyraud nous a dit que les 200 millions d’euros ont été atteints"

Le coach de l’OM souhaite avoir une doublure à gauche de sa défense, pour remplacer numériquement le départ de Patrice Evra. Garcia est très satisfait de Jordan Amavi à ce poste, c’est son titulaire. Mais les autres solutions ne sont pas assez fiables pour lui: Hiroko Sakai (quand Bouna Sarr joue à droite) n’est pas à l’aise sur ce côté, Matheus Doria ne joue plus, Henri Bedimo n’a jamais joué cette saison, et le jeune Christopher Rocchia n’a pas encore la confiance de Garcia, même s’il vient de signer un contrat pro.

>> Le live mercato

Un renfort au milieu en cas de bonne opportunité

L’OM surveille aussi les opportunités au poste de milieu de terrain défensif. Le mot "opportunité" tient tout ici son sens. Aux côtés de l’indéboulonnable Luiz Gustavo, l’OM est satisfait de la première moitié de saison d'André-Franck Zambo Anguissa et des dernières semaines de Maxime Lopez. Garcia ne veut pas griller la progression de ces jeunes joueurs. Un milieu de terrain n’arrivera cet hiver que si une bonne affaire se présente.

A lire aussi >> Mercato: l'OM s'intéresserait à Wilshere

Garcia pas satisfait de Mitroglou

Reste le dossier, sensible, de l’attaquant. Rudi Garcia ne le crie pas haut et fort, pour protéger son joueur, mais il n’est évidemment pas satisfait des premiers mois de Kostantinos Mitroglou à l’OM. Même si la recrue grecque avait au départ quelques circonstances atténuantes (blessure(s) et phase de reprise tronquée), Garcia a été surpris par son manque de forme physique, son manque d’impact et de volume dans le jeu, à la fois dans ses courses et dans le jeu aérien.

A lire aussi >> Bielsa et le LOSC, l'avant-centre de l'OM, Costil,… les flops de la première moitié de saison en L1

Le staff de l’OM est persuadé que Mitroglou reste un joueur adroit devant le but, mais il commence sérieusement à douter sur la capacité de l’ancien joueur de Benfica à s’imposer dans le rôle de point d’appui que souhaitait Garcia avant de recruter un attaquant. Sa fragilité physique interpelle et inquiète au sein de l’OM. Au sein du club, mais aussi… chez de nombreux agents, le fait que Rudi Garcia ait clairement donné sa préférence à Valère Germain sur les derniers matchs, juste avant la trêve, est un signe qui ne trompe pas: l'entraîneur souhaite déjà que ses dirigeants se mettent à la recherche d’un autre attaquant! La piste menant à des joueurs qui pourraient être prêtés est privilégiée. Mais les opportunités risquent de se faire rares.

Njie ne sera pas retenu

Côté départs, l’OM aimerait se séparer de Doria, Rod Fanni et Henri Bedimo. Marseille ne retiendra pas Clinton NJie, si une offre arrive sur la table des dirigeants. Une certaine fracture s’est installée entre Garcia et son attaquant camerounais depuis son retour tardif de sélection mi-octobre, alors que Njie venait de marquer cinq buts en Ligue 1.

A lire aussi >> Comment les joueurs de l'OM vont passer les fêtes 

Florent Germain