RMC Sport

Mercato: la Lazio rate Kostic pour un mauvais mail

Alors qu’elle cherchait à recruter l’ailier de l’Eintracht Francfort Filip Kostic, la Lazio Rome se serait trompée d’adresse mail, ce qui a bloqué un dossier déjà compliqué. D'autres sources assurent que c'est le club allemand qui a donné une mauvaise adresse au club italien.

À Francfort, on connaît enfin l’issue du plus gros feuilleton de ce marché des transferts, qui a tenu les fans en haleine tout au long de la dernière semaine de mercato: Filip Kostic va rester en Allemagne. L’ailier serbe était l’une des priorités de la Lazio Rome, qui avait approché l’Eintracht en vue d’un transfert. La transaction n’a finalement pas eu lieu, parce que la somme demandée était trop élevée mais aussi pour une histoire d'adresse mail.

>> Les infos mercato en direct

Kostic avait fait part de ses volontés de départ à ses dirigeants depuis plusieurs jours, séchant notamment des entraînements de son équipe dans l’attente d’une offre de la Lazio. Une attitude qui avait fâché le directeur sportif de Francfort, Markus Krösche. "Nous sommes très irrités par les actions de Filip, s’était-il insurgé vendredi. Nous l'avons toujours connu comme un professionnel au caractère bien trempé, nous sommes donc très surpris de son comportement, d'autant plus qu'il est toujours sous contrat avec nous, et qu'il n'y a aucune offre."

Une confirmation par mail jamais arrivée

Un message qui avait irrité Igli Tare, son homologue romain. "Il y a six ou sept jours, j'ai déjà informé Markus Krösche que nous aimerions avoir Kostic, a déclaré l’Albanais. On nous a alors demandé de faire une offre écrite. Nous l'avons confirmé par e-mail, comme demandé. Ensuite, il a été publiquement déclaré qu'il n'y avait pas d'offre." Et pour cause: d’après le média allemand Bild, l’offre ne serait jamais arrivée à bon port parce que les Romains se seraient... trompés d’adresse mail.

Mais d'après le journaliste de Sky Gianluca Di Marzio, il s'agirait en fait d'une ruse de la part de Francfort, qui n'avait pas l'intention de se séparer de son joueur et aurait volontairement envoyé une mauvaise adresse à la Lazio pour que l'offre ne parvienne jamais. C'est cette manoeuvre qui aurait causée la colère de Kostic et lui aurait fait manquer l'entrainement.

Le transfert aurait dans tous les cas été compliqué à conclure. La Lazio n’avait vraisemblablement pas les moyens financiers nécessaires pour s’offrir les services de Kostic (4 buts et 17 passes décisives en Bundesliga la saison passée), pour qui l’Eintracht réclamait plus de 15 millions d’euros. Les Romains se sont rabattus sur une autre piste, concrétisée dans les derniers instants du mercato: le prêt du milieu offensif de l’Hellas Vérone, Mattia Zaccagni.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport