RMC Sport

Mercato: le départ de Payet n’est pas ''inévitable'' pour Bilic

-

- - -

Ce jeudi en conférence de presse, l’entraîneur de West Ham, Slaven Bilic, a haussé le ton concernant la situation de Dimitri Payet. Le technicien n’a pas encore renoncé à conserver son joueur et a rappelé que le club n’avait pas l’intention de le vendre à l’OM – ou à qui que ce soit d’autre - en-dessous du montant exigé, soit 40 millions d’euros.

Actuellement en pleine réflexion, l’Olympique de Marseille aura certainement pris le temps de bien mesurer chacun des propos tenus ce jeudi par Slaven Bilic. Le club phocéen s’est mis volontairement en pause dans le dossier menant à Dimitri Payet, après que West Ham ait rejeté sa dernière offre pour l’international français. Une pause motivée par l’énorme somme réclamée par les Hammers, qui exigent 40 millions d’euros pour accepter de céder l’ancien… Marseillais.

A lire aussi : l'OM en pleine réflexion sur Payet

Si les dirigeants olympiens avaient déjà pu mesurer l’extrême fermeté de leurs homologues anglais sur le dossier – pas de problème de trésorerie, pas d’urgence à vendre et la possibilité de sanctionner le joueur en le mettant au « placard » - ils ont eu droit à une piqûre de rappel de la part de l’entraîneur des Hammers.

« Nous n’allons pas vendre nos meilleurs joueurs à bas prix »

A lire aussi : la présentation de Morgan Sanson

« Le départ de Payet n’est pas inévitable, a confié Bilic en conférence de presse ce jeudi. J’aime résoudre les problèmes en interne afin de protéger mon groupe. J’ai déjà tout dit et qu’est-ce que ça a fait ? Rien. Ce n’est pas une bonne situation pour le club, ce n’est pas une bonne situation pour le football en général. En tout cas, nous avons pris position très clairement et cette dernière reste la même. Nous n’allons pas vendre nos meilleurs joueurs à bas prix juste parce que quelqu’un veut les signer. » L’OM s’étant donné pour objectif de régler ce dossier ce jeudi au plus tard, on devrait certainement avoir très vite le fin mot de ce feuilleton.