RMC Sport

Mercato: le PSG légèrement sanctionné pour le transfert d'Icardi

Une maigre amende a été infligée par la FIFA au PSG, pour avoir accepté une clause interdite, qui aurait bénéficié à l'Inter si elle avait été activée, dans le transfert de Mauro Icardi.

Le Paris Saint-Germain n'a eu à payer que 9.120 euros (10.000 francs suisses), mais la commission de discipline de la FIFA l'a tout de même mis en garde pour le futur. Le club de la capitale a été sanctionné pour avoir commis une infraction dans le cadre des modalités du transfert de Mauro Icardi. En cause: une clause imposée par l'Inter pour éviter que le PSG ne revende l'attaquant argentin à un concurrent en Serie A.

Ce dossier est révélé par Calciomercato, lien vers le document officiel de la FIFA à l'appui rendu public le 9 mars. Lorsque Mauro Icardi a été recruté, le PSG a accepté de devoir verser 15 millions d'euros supplémentaires à l'Inter en cas de transfert du joueur vers la Serie A au cours du mercato d'été 2020.

Et l'Inter?

Or, l'article 18 bis du règlement du statut et du transfert des joueurs de la FIFA porte sur l'influence d'une tierce partie sur les clubs. Le texte dispose qu'aucun club ne peut signer de contrat qui altère "l'indépendance ou la politique du club". Cela vise entre autres à empêcher les clubs d'inclure des clauses financières ayant pour but de dissuader une revente vers un club en particulier ou un championnat.

C'est donc pour cette infraction que le PSG a été sanctionné, comme l'avait été auparavant Arsenal pour un cas similaire. Il l'a aussi été pour ne pas avoir mentionné cette clause lorsque le transfert a été enregistré dans le système informatique de la FIFA. En ce qui concerne une éventuelle sanction de l'Inter, à qui profitait la clause dénoncée, aucune communication n'a été faite par la FIFA.

JA