RMC Sport

Mercato : le PSG s’est-il vraiment renforcé cet été ?

Kimpembé, Pastore, Meunier et Aurier

Kimpembé, Pastore, Meunier et Aurier - AFP

Habitué aux mercatos clinquants, le PSG est apparu plus raisonnable cette année. Avec le départ quasi-acté de David Luiz dans les dernières heures du marché des transferts, le débat est ouvert : Paris s’est-il vraiment renforcé cet été ?

Pour la première fois depuis l’arrivée de QSI à la tête du club en 2011, le PSG n’a pas fait de folies pendant l’été sur le marché des transferts et devrait même terminer à l’équilibre. Au rayon arrivées : Emery sur le banc, avec Meunier, Krychowiak, Jesé et Hatem Ben Arfa (libre). Au rayon des départs : Blanc, Digne, Stambouli, Van der Wiel, Sirigu, mais aussi Ibrahimovic, et celui de David Luiz, Chelsea et Paris ayant trouvé un accord pour ce transfert.

A lire aussi >> La dernière journée du mercato en direct

Le débat est donc ouvert : le PSG s’est-il vraiment renforcé cette saison pour passer (enfin) ce cap du quart de finale de la Ligue des champions qui résiste aux joueurs de la capitale depuis quatre ans ? « Je peux peut-être me tromper, mais je trouve que le mercato n’est pas bien géré », pose Emmanuel Petit, membre de la Dream Team RMC Sport. C’est sympathique, mais de là à sauter au plafond… »

A lire aussi >> Chelsea : accord trouvé avec le PSG pour le retour de David Luiz

Point d’interrogation en défense

Ibra parti, aucun véritable attaquant de pointe n’a été recruté pour concurrencer Cavani. Certes, Ben Arfa sort d’une saison pleine à Nice, mais n’a pas encore convaincu dans un top club européen. Tandis que Jesé n’était qu’une doublure au Real Madrid, et que les deux joueurs ne sont de surcroît pas de véritables « numéro 9 ».

A lire aussi >> PSG - Dugarry : « David Luiz est une erreur de casting »

L’autre gros point d’interrogation réside en défense, avec la perte en dernière minute de l’international brésilien David Luiz. « Il y a trois arrières centraux avec Silva, Marquinhos et Kimpembé. On me dit qu’Aurier et Krychowiak peuvent dépanner à ce poste-là mais j’attends de voir. Je n’arrive pas à comprendre la décision de se débarrasser d’un joueur important de l’effectif, même s’il est capable de commettre quelques boulettes », poursuit Petit.

Petit : « Pas le sentiment que l’effectif actuel soit supérieur à celui de l’année passée »

A lire aussi >> Marco Verratti "n’est pas heureux au PSG", selon le sélectionneur de l’Italie

D’autant que Serge Aurier partira en janvier disputer la CAN avec la Côte d’Ivoire, ou que Meunier débarque de Bruges sans grande référence. Le champion du monde 98 reste donc sceptique sur la capacité du PSG à surpasser celui des dernières saisons : « On nous disait qu’on ne voulait plus de Blanc, Ibrahimovic ou Matuidi pour franchir un palier supplémentaire en Ligue des champions. Je n’ai pas sentiment que l’effectif actuel soit supérieur à celui de l’année passée. » La mission d’Unai Emery consistera donc à créer un vrai collectif, basé sur moins d’individualités. C’est certain, une nouvelle ère s’ouvre au PSG.

Rédaction