RMC Sport

Mercato: les surprenantes coulisses du transfert de Raphinha au Barça, racontées par le président de Leeds

Andrea Radrizzani, propriétaire de Leeds, a raconté dans un entretien à The Athletic les coulisses du transfert de Raphinha. Un accord avait été trouvé avec Chelsea avant que le Brésilien rejoigne finalement Barcelone.

Le transfert de Raphinha aura été un des feuilletons de l'été. Annoncé à Chelsea après un accord trouvé entre les Blues et Leeds, le Brésilien a finalement rejoint Barcelone, qui a raflé la mise sur le gong. Andrea Radrazzini, le propriétaire de Leeds, a raconté les coulisses des négociations dans un entretien accordé à The Athletic.

"Pour moi, c’était fait avec Chelsea, et ma parole est ma parole, a expliqué Radrizzani. Je me suis senti honteux de retourner voir Todd Boehly, le propriétaire de Chelsea, pour changer notre position. C'était irrespectueux selon moi, pas la bonne chose à faire. Mais je n'avais pas le choix. Si j'avais pu ne pas vendre le joueur, j'aurais préféré. Mais c'était plus important pour nous d'acheter six joueurs que de garder Raphinha."

Même si le Brésilien n'avait pas caché son envie de jouer pour le Barça, les Catalans étaient dans un premier temps dans l'incapacité financière de conclure l'opération. "Ils faisaient des recherches mais ne pouvaient pas finaliser les achats, raconte Radrizzani. Ils essayaient de faire patienter les joueurs pendant qu'ils tentaient de régler leurs problèmes."

"Je ne sais pas comment ils ont soudainement trouvé l'argent"

"On avait fait l’opération avec Chelsea parce que le joueur voulait partir et était ouvert aux offres de clubs de Premier League, développe Radrizzani. Mais disons que les influences de Barcelone ont convaincu le joueur d’attendre, attendre jusqu’à ce qu’ils trouvent une solution. Cela montre encore le pouvoir des joueurs et de leurs agents dans ce système, qui est exagéré selon moi. On investit des centaines de millions pour bâtir des clubs, mais le pouvoir semble rester aux agents."

Alors que Tottenham, Arsenal et Chelsea étaient intéressés en Premier League, c'est bien avec les Blues que Leeds avait obtenu le meilleur accord financier. "Au final, celui que l'on a conclu avec Barcelone est plus ou moins similaire, mais ça a pris du temps et c'était difficile", reconnaît le propriétaire de Leeds.

Radrizzani reste toutefois surpris par la capacité à Barcelone de trouver soudainement les fonds pour réaliser le transfert. "Je ne connais pas les coulisses, je ne sais pas comment ils ont soudainement trouvé l'argent." Mais certains se posent encore une question : le Barça pourra-t-il vraiment payer ? "Je vous dirais le 2 septembre, répond-Radrizzani. Sinon, on aura une affaire mondiale dans les médias à propos de Barcelone."

RW