RMC Sport

Mercato: Luis Enrique juge "fantastique" que des joueurs partent en Chine

Luis Enrique

Luis Enrique - AFP

L'entraîneur du FC Barcelone, Luis Enrique, a jugé "fantastique" l'afflux d'argent chinois dans le football mondial et a demandé à ce qu'on respecte le choix des joueurs qui ont été séduits par les salaires mirobolants proposés.

Critiquer les joueurs qui partent en Chine pour l’argent ? Luis Enrique refuse. "Je trouve fantastique qu'un joueur décide d'aller en Chine pour gagner de l'argent", a-t-il déclaré aux journalistes ce samedi en conférence de presse. "Dans toutes les professions, y compris la vôtre (le journalisme, Ndlr), quand vous changez de poste, vos amis vous félicitent et vous demandent combien vous allez gagner", a souligné le technicien barcelonais.

>> Le live mercato

"A l'inverse, quand c'est un footballeur ou un entraîneur qui fait la même chose, c'est un mercenaire, un traître. C'est curieux. On ne peut pas être footballeur ou entraîneur et vouloir gagner de l'argent", a-t-il asséné.

Luis Enrique ne ferme pas totalement la porte à le Chine

Les équipes de Super League chinoise (1ère division) ont versé durant l'année passée des montants démesurés pour attirer des stars comme le Brésilien Oscar (ex-Chelsea), l'Argentin Ezequiel Lavezzi (ex-PSG) ou l'Argentin Carlos Tevez (ex-Boca Juniors), désormais considéré comme le joueur le mieux payé du monde avec 38 millions d’euros par an, selon la presse argentine. La semaine dernière, les autorités chinoises ont annoncé qu'elles allaient imposer des plafonds salariaux aux clubs de football et scruter leurs finances, un nouveau tour de vis pour limiter les sommes astronomiques dépensées pour l'achat de joueurs étrangers.

A lire aussi >> Mercato: Radamel Falcao a dit "trois fois non à la Chine" 

Interrogé pour savoir s'il serait lui-même intéressé pour exercer en Chine, Luis Enrique a dit ignorer de quoi son avenir serait fait. "Je ne sais pas. Pour tout ce qui a trait à mon futur, je ne sais même pas ce qui va se passer la semaine prochaine, alors imaginez pour les saisons à venir", a déclaré le technicien espagnol (46 ans), dont le contrat au Barça s'achève en juin. "Mon contrat est merveilleux, je me trouve très bien valorisé", a-t-il conclu, continuant d'entretenir l'incertitude autour d'une éventuelle prolongation.

AFP