RMC Sport

OL: Bennacer explique l’échec de son transfert l’été dernier

Vainqueur de la CAN avec l’Algérie, Ismael Bennacer a rejoint l’AC Milan l’été dernier pour 16 millions d’euros. Dans Le Vestiaire, ce lundi sur RMC Sport 1, le milieu de terrain de 22 ans a expliqué ses contacts inaboutis avec l’OL.

Il aurait pu évoluer à l’OL. Il avait même rencontré Florian Maurice, le responsable du recrutement du club lyonnais. Mais Ismael Bennacer a finalement quitté Empoli pour l’AC Milan l’été dernier, pour 16 millions d’euros. Vainqueur de la CAN avec l’Algérie, le milieu de terrain s’est imposé en Italie.

"Je voulais faire la CAN, j’étais déjà contacté, a expliqué Ismael Bennacer dans Le Vestiaire ce lundi sur RMC Sport 1. J’avais dit à mon agent : ‘Dès qu’il y a une équipe juste intéressée par moi, ne me le dis même pas. Je ne veux même pas savoir, ça ne sert à rien. Par contre, dès qu’il y a quelque chose de vraiment concret, là tu me le dis’. Le Milan voulait faire ça pendant la CAN. J’ai eu le directeur qui m’a appelé pendant la CAN. Mon choix était déjà fait avant la finale."

"J’ai attendu. J’ai fait mon choix deux, trois jours avant la finale, a ajouté le joueur algérien. Je voulais attendre jusqu’à la fin pour ne pas avoir de regrets." Et l’OL lui plaisait.

"L’OL, c’était un bon projet"

"Il y avait eu des contacts, a confié Ismael Bennacer dans Le Vestiaire. C’était du concret. C’était un bon projet, j’ai beaucoup aimé. Ils n’avaient pas encore de coach (entre le départ de Bruno Genesio et l’arrivée de Sylvinho, ndlr). Mon agent les avait rencontrés. J’ai rencontré aussi Florian Maurice. Il m’a dit : "Nous, on te veut. Tu as le profil. Je pense que n’importe quel entraîneur te voudrait à Lyon’. Après, il y a eu Sylvinho et Juninho. Et je n’ai plus eu de nouvelles."

"Pourquoi je suis allé au Milan ? Parce que moi, il faut que je sente que le coach, le président me veulent", a conclu l’Algérien à propos de son transfert. Dans son secteur, les Lyonnais ont finalement misé sur Thiago Mendes (22 M€) et Jean Lucas (8 M€) puis sur Bruno Guimaraes cet hiver (20 M€).

LP