RMC Sport

OL : Grenier prolonge deux ans

-

- - AFP

Clément Grenier a prolongé de deux saisons, soit jusqu’en 2018, son contrat avec l’Olympique Lyonnais. Une décision qui pourrait pousser le meilleur buteur de Ligue 1, Alexandre Lacazette, à l’imiter.

C’était dans l’air, mais c’est désormais officiel : Clément Grenier est lyonnais, pour deux saisons supplémentaires. Jean-Michel Aulas, le boss de l’OL, a en effet apposé sa signature mercredi soir sur le contrat que le meneur de jeu lyonnais a à son tour paraphé ce jeudi matin, à distance depuis son lieu de vacances.

D'accord sur le principe il y a dix jours

Ainsi, un an après avoir dû renoncer, sur blessure aux adducteurs, à la Coupe du monde au Brésil, l’international français, champion d’Europe U19 en 2010, va continuer de porter le maillot lyonnais jusqu’en 2018, terme de ce nouvel avenant de contrat qu’il a paraphé, aux termes de négociations menées avec son avocat et ses nouveaux conseillers. 

D’accord sur le principe depuis une dernière entrevue il y a 10 jours, Jean Michel Aulas et Clément Grenier ont ensuite multiplié les échanges pour finaliser le texte qui concrétise la volonté des deux camps de poursuivre l’aventure. La confiance de son club formateur, qui lui offre un nouveau bail après une année de galère, a touché l’Ardéchois dont l’objectif à terme est bien de retrouver l’Equipe de France.

Arrivé à l’OL en 2002

Gêné aux adducteurs depuis mars 2014, Grenier - arrivé à Lyon à l’âge de 11 ans - avait été contraint à l’opération en août 2014, avant de mettre 237 jours à retrouver les terrains de Ligue 1, le 15 avril dernier face à Bastia (2-0). Il avait ensuite aidé son club formateur dans sa quête d’un retour en Ligue des champions au cours des six derniers matches de la saison. 

Jean Michel Aulas a su trouver les mots pour convaincre le milieu de terrain de 24 ans de poursuivre l’aventure. Les deux parties étaient (presque) sur la même longueur d’ondes depuis quelques jours, même si les ultimes détails à régler ont été plus difficiles à démêler que prévu. 

Grenier et Lacazette très proches

JMA avait évoqué le dossier de l’une de ses pépites du centre de formation de la génération 1991 lors de la signature du contrat de Jérémy Morel, le 1er juin dernier : « Il fait bien sûr partie des joueurs qu’on souhaite garder, avait assuré le boss de l'OL. C’est un leader ». De son côté, le joueur avait rassuré les supporters lyonnais sur les réseaux sociaux, 48 heures plus tard : « les amis, simple confirmation que les discussions avancent avec le club. J'espère qu'on sera tous ensemble pour faire une grande saison. »

Désormais et si Clément Grenier réussit une bonne saison pré-Euro 2016, sa cote pour un éventuel transfert dans les années qui viennent pourrait permettre à son club formateur de toucher un joli pactole. Cette prolongation pourrait aussi être décisive dans la prise de décision d’autres joueurs, actuellement en négociation avec l’OL. Ainsi, Alexandre Lacazette, qui se pose des questions sur la suite à donner à sa carrière après une année exceptionnelle avec le titre de meilleur buteur de la Ligue 1 (27 réalisations), pourrait suivre son pote de la génération 1991. Très proches, les deux « jeunes cadres » échangent beaucoup au cours de cette intersaison. Et la prolongation de Clément Grenier pourrait lui donner des idées …

Edward Jay, à Lyon