RMC Sport

OL: Ndombele veut partir, Aulas confirme la piste Thiago Mendes

En marge de la présentation de Jean Lucas, ce mardi, Jean-Michel Aulas a fait le point le mercato de l’OL. Avec le possible départ de Tanguy Ndombele, qui a demandé à quitter le club, la piste menant à Thiago Mendes et la situation d’Anthony Lopes.

Jean-Michel Aulas avait le sourire, ce mardi, au moment de venir s’exprimer face à la presse. Taquin et blagueur, le président de l’OL a présenté sa dernière recrue: le milieu de terrain brésilien Jean Lucas (21 ans), en provenance de Santos, qui l'avait prêté à Flamengo la saison passée. Interrogé sur la suite du mercato, le patron de l’OL en a profité pour évoquer les dossiers chauds. A commencer par Tanguy Ndombele.

"La porte est entrouverte pour Ndombele"

"Il faudrait vraiment des propositions très substantielles pour avancer sur Tanguy, qui lui est demandeur de partir, a expliqué Aulas. Mais s’il devait partir, ce qui n’est pas le cas pour l’instant, il faudrait qu’on complète le recrutement. Pour le moment, il n’y a rien de fait, mais la porte est peut-être entrouverte."

"Thiago Mendes fait partie des joueurs qui nous intéressent"

Et même plus qu’entrouverte puisque Lyon planche déjà sur ses successeurs potentiels. A l’image du Lillois Thiago Mendes. "C’est une information de notoriété publique, Tanguy est sollicité par les plus grands clubs. Si on perd des joueurs, il faudra se renforcer pour les remplacer, résume le patron des Gones. Si Tanguy devait partir, on a ciblé un certain nombre de joueurs. Thiago Mendes fait partie des joueurs qui intéressent les équipes de recrutement."

Pas de date butoir pour vendre Ndombele

En revanche, à l’inverse de certains dossiers chauds ces dernières années, Aulas n’a fixé aucun ultimatum pour la vente de son milieu de terrain de 22 ans. "Il n’y a pas de date butoir. On n’a pas besoin de transferts pour l’arrêté des comptes au 30 juin. On a tout ce qu’il faut à la maison et on n’a pas tellement envie de payer plus d’impôts", s’amuse le boss lyonnais.

Une réunion la semaine prochaine pour Lopes

Le cas d’Anthony Lopes le fait sans doute moins sourire. Pour l’instant, aucun accord n’a été trouvé avec le gardien du Portugal, à qui il ne reste qu’un an de contrat: "On a reçu ses agents. J’ai été très clair. On a confirmé la proposition de prolongation de trois ans. Les agents nous ont parlé d’un souhait de cinq ans pour le moment, ça nous permet inaccessible. On va recevoir 'Antho' est ses agents en début de semaine prochaine, avant la reprise. Il est sous contrat. On a toujours des plans B et C, si malheureusement, on n’arrivait pas à le conserver."

Des "contacts très avancés" pour un défenseur central

Présent aux côtés de son président, Florian Maurice a lui évoqué la piste menant à un défenseur central. En laissant imaginer un dénouement rapide dans ce dossier. "Les contacts sont très avancés. On espère aller vite mais il faut surtout bien faire, a lâché le responsable de la cellule de recrutement. L’idée est de prendre un joueur qui nous amène un plus. Un profil international qui pourrait amener un peu d’expérience sans être trop âgé, pour devenir un titulaire indiscutable dans notre défense."

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur