RMC Sport

OL: Ponsot justifie le départ de Gouiri à Nice

Formé à l'OL, Amine Gouiri a quitté le club cet été pour s'engager en faveur de Nice où il réalise un bon début de saison. Vincent Ponsot, directeur général du football, explique les raisons de ce transfert.

Considéré comme un joueur à fort potentiel, Amine Gouiri (20 ans) a finalement quitté l'OL cet été pour s'engager en faveur de Nice. L'attaquant a d'ailleurs démarré fort avec un doublé dès son premier match. Pas de quoi laisser de regrets, pour le moment, à son club formateur qui assume le départ du jeune joueur, à l'image de Vincent Ponsot, directeur général du football de l'OL. 

"Amine n'avait pas de folles exigences, il était très attaché au club, et son comportement était exemplaire, énumère le bras droit de Jean-Michel Aulas dans France Football. Après son problème aux croisés, il s'est moins entraîné et n'avait pas assez de temps de jeu car la concurrence était importante avec quatre compétitions. On a voulu le prêter à Nîmes mais Amine ne l'a pas souhaité. Ou il restait, ou il partait définitivement. On n'était pas enchanté mais on a respecté sa demande."

La même position que Juninho 

Une position en accord avec celle de Juninho, directeur sportif du club rhodanien. Le Brésilien avait longuement évoqué les conditions de départ du jeune joueur sur RMC Sport il y a deux semaines. 

"Il n’y a pas de regrets maintenant, mais peut-être que dans un an on en aura, avait expliqué Juninho. Amine était comparé au nouveau Benzema et on y croyait par rapport à son talent. Mais il a eu sa blessure aux croisés et il a mis un peu de temps à récupérer sa place. Après, dans les grandes équipes, il y a toujours beaucoup de concurrence en attaque. Il y en avait beaucoup pour lui et il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu donc on a pensé à le prêter. Pas mal de clubs étaient sur les rangs. On se disait qu’il allait pouvoir jouer, montrer tout ce qu’il est capable de faire puis revenir chez nous et s’imposer. C’était notre idée. Mais Amine était un peu déçu, un peu revanchard, et il nous a dit: ‘Je ne veux pas être prêté, vous me transférez définitivement ou je ne pars pas’. On était un peu en difficulté et on ne voulait pas faire de mal au joueur, qui a grandi chez nous. Il faut du respect aussi. Les supporters le voyaient parfois jouer avec la réserve et marquer deux-trois buts mais on ne peut pas comparer avec les pros, même s’il a bien débuté la saison. En tout cas, il a tout pour réussir une grande carrière."

NC