RMC Sport

PSG: Anelka souligne l'erreur de Paris dans le cas Mbappé selon lui

Consultant pour RMC et présent ce mercredi dans ‘Rothen s’enflamme’ ce mercredi, Nicolas Anelka a expliqué comment le PSG aurait selon lui dû gérer le cas Mbappé.

Le PSG a fait une "grosse erreur" pour Nicolas Anelka. L’ancien joueur de l’équipe de France était présent ce mercredi dans l’émission ‘Rothen s’enflamme’ sur RMC et est revenu sur la non-prolongation de Kylian Mbappé au PSG, qui a agité le mercato cet été.

>> Les podcasts de Rothen s'enflamme

"Si tu n'arrives pas à le resigner, tu le vends"

Pour lui, le PSG aurait dû prolonger son attaquant plus tôt : "Quand tu as un phénomène comme ça, tu le re-signes deux ans avant déjà. Ça c’est une grosse erreur. Si tu n'arrives pas à le resigner, tu le vends, tout simplement." Et il est catégorique. Cette décision aurait dû être prise dès la saison 2019-20 : "Même s’ils sont en renégociations depuis trois ans. Si tu n’arrives pas à resigner le meilleur joueur du championnat de France, pour moi tu le revends parce que tu sais que tu vas te retrouver en difficulté."

"Pourquoi il prolongerait alors que demain il peut signer où il veut ?"

Aujourd’hui, l’attaquant français est toujours sous contrat avec le PSG, mais son bail prend fin en juin 2022. Il sera donc libre de discuter avec le club de son choix dès janvier 2022. Une tentation que Nicolas Anelka comprend : "Et quand il va lui rester six mois, pourquoi il prolongerait alors que demain il peut avoir n’importe quelle offre de n’importe quelle équipe." Pour autant, Kylian Mbappé n’a pas exclu de prolonger finalement avec le PSG, lui qui avait affirmé au micro de RMC qu’il ne voulait pas quitter le club sans qu’il ait une indemnité de transfert. Ce mercredi, sa mère avait défendu l’intérêt de son fils pour le Real Madrid, en précisant que Mbappé n’avait aucune rancune envers le PSG.

Dans une autre séquence, Nicolas Anelka avait tenu à défendre le sélectionneur de l'équipe de France pour son traitement pendant l'Euro : "Non, Deschamps n'a pas négligé Mbappé. Certes, le retour de Karim Benzema a déstabilisé le fait que Kylian était le n°1. Mais ça, c'était aux joueurs de gérer."

AC