RMC Sport

Real Madrid: les retrouvailles s'annoncent tendues entre Bale et Zidane

Gareth Bale va retrouver le Real Madrid ce lundi pour des retrouvailles avec Zinedine Zidane que la presse espagnole annonce tendues, en raison de l'avenir très incertain du Gallois.

Gareth Bale (31 ans) a profité de la Ligue des nations pour retrouver le sourire. L'attaquant a participé aux deux victoires du pays de Galles, jeudi en Finlande (0-1), puis dimanche face à la Bulgarie (1-0). Une respiration avec un retour aux affaires moins enjoué avec le Real Madrid. 

Marca place le sujet sur une partie de sa Une ce lundi matin en annonçant des retrouvailles tendues avec son entraîneur Zinedine Zidane. Peu fan du joueur, l'entraîneur des Merengues l'a peu utilisé la saison dernière (20 matchs toutes compétitions confondues). Il l'a même écarté du onze de départ ou du groupe lors des huit dernières rencontres de l'équipe entre juin et août. Pour Zidane, le cas de Gareth Bale est clair: il souhaite s'en séparer. 

Mais le Gallois est sous contrat jusqu'en 2022 avec le club qu'il a rejoint en 2013. Son agent a régulièrement rappelé sa volonté de l'honorer jusqu'à son terme. Mais la semaine dernière, le discours a changé. Gareth Bale souhaite désormais partir tout en regrettant que le Real Madrid lui mette des bâtons dans les roues. 

"J'ai essayé de partir l'année dernière, mais ils ont tout bloqué à la dernière seconde, a-t-il regretté en évoquant son transfert avorté en Chiné en 2019. C'était un projet excitant, mais ça ne s'est pas concrétisé. Il y a eu d'autres moments durant lesquels nous avons essayé de partir, mais le club n'a pas donné son feu vert ou fait la moindre chose en ce sens." Le Real est pourtant bien décidé à vendre sa star et la presse espagnole a déjà trouvé un nom à ce feuilleton "opération départ". Mais pas à n'importe quel prix après avoir déboursé près de 100 millions d'euros pour le recruter. 

Le refus du joueur de se rendre à Manchester pour disputer le 8e de finale retour de la Ligue des champions face à City a consommé un peu plus le divorce. Sur le papier, la situation est claire: le Real veut le départ de Bale et son salaire de 12 millions d'euros annuels. Mais les portes de sortie sont rares. José Mourinho aimerait le recruter à Tottenham mais son président Daniel Levy ne souhaite pas investir sur l'ancienne star du club. Le Real attendrai désormais une approche de Manchester United

NC