RMC Sport

Real Madrid: Perez réplique à Ramos sur sa prolongation avortée

Florentino Perez, président du Real Madrid, a confirmé avoir glissé une date d’expiration dans l’offre de prolongation à Sergio Ramos, que ce dernier a laissé passer. Le défenseur est désormais libre.

L’histoire d’amour entre le Real Madrid et Sergio Ramos s’est terminée de manière assez brutale la semaine dernière. Malgré seize années en commun et une collection de titres, le défenseur a quitté le club sur une sorte de malentendu au sujet de l’offre de prolongation dont il disposait. Après avoir fait ses adieux aux côtés de son président, Florentino Perez, Ramos avait réglé ses comptes face à la presse quelques instants plus tard.

"Lors des dernières conversations, j'ai accepté (l'offre d'un an du Real) et ils m'ont dit qu'il n'y avait plus d'offre, avait révélé le capitaine emblématique du Real ces dernières saisons. On m'informe que même après que j'ai donné le feu vert à la dernière offre qui était sur la table, elle avait une date d'expiration et je ne le savais pas."

"Nous lui avons dit qu’il y avait un délai et il ne l’a pas admis"

Dans une interview accordée à la radio espagnole Onda Cero jeudi soir, Perez est revenu sur ce sujet mais également sur son attitude très distante et un peu dénuée de tristesse lors de la cérémonie d’adieu de son joueur. "Oui, j'ai passé un mauvais moment lors des adieux de Sergio Ramos, a-t-il admis. Je l'aime comme un fils et bien sûr je suis désolé. Je n'ai jamais tenu de conférence de presse avec un joueur."

Il a aussi confirmé l’existence d’une date d’expiration dans l’offre de prolongation du Real. "Tout ce que j'avais à dire sur Sergio Ramos, je l'ai déjà dit, a-t-il ajouté. Nous lui avons proposé un contrat et lui avons dit qu'il avait un délai et il ne l'a pas admis. C'est sa maison et il pourra revenir. La vie continue." Désormais libre de s’engager avec le club de son choix, Sergio Ramos aurait donné sa préférence au PSG.

NC