RMC Sport

Real Madrid: Ramos n'a toujours pas reçu d'offre de prolongation

A un an de la fin de son contrat, Sergio Ramos n'a pas prolongé au Real Madrid, et n'a toujours pas reçu d'offre du club, indique As. Mais vu la bonne relation entre les deux parties, une issue positive est plus qu'envisageable.

Après plus de 600 matchs sous le maillot merengue, Sergio Ramos est devenu une légende du Real Madrid. Mais le rugueux défenseur n'a pas droit à un traitement de faveur pour autant. Alors qu'il sera en fin de contrat en juin 2021 (il aura 35 ans), As rapporte ainsi ce mardi que le capitaine madrilène ne s'est toujours pas vu proposer de prolongation de contrat.

Faut-il y voir un problème? Une volonté du Real de se débarrasser de son deuxième plus gros salaire? Pas forcément. D'après le quotidien sportif espagnol, le club considère juste que le cas de Ramos n'est pas une urgence, et voudrait attendre sa dernière année de contrat avant de s'en occuper.

Le joueur n'est pas inquiet

Si les négociations n'ont pas débuté, le Real envisagerait plutôt de prolonger son joueur saison après saison désormais, alors que lui préfèrerait signer un nouveau bail de deux ans. Mais Ramos comprendrait tout à fait la position de son écurie vu son âge, et ne s'en offusquerait pas.

D'ailleurs, As rappelle que le joueur entretient toujours une bonne relation avec la direction. C'est lui, il y a quelques jours, qui a négocié la baisse de salaires du vestiaire avec le directeur général. En outre, l'arrière sait que le report de l'Euro d'un an pourrait contraindre son club à passer à l'action. Le championnat d'Europe sera peut-être sa dernière compétition internationale, et le Real, pour l'image, pour le symbole, n'aurait pas envie de le voir "représenter" une autre formation en sélection.

En mai 2019, Sergio Ramos avait confié sa volonté de finir sa carrière à Bernabeu. "Je ne veux pas partir du Real Madrid, mon rêve a toujours été de prendre ma retraite ici, lançait-il. En fait, je suis même prêt à jouer gratuitement ici. Le jour où je partirai, je veux que ce soit par la grande porte."

CC