RMC Sport

Un grand dirigeant du Barça négocie son départ

Le FC Barcelone se prépare à se séparer d’Ariedo Braida. Le dirigeant italien, qui faisait partie de la direction sportive depuis 2015, va prochainement quitter la Catalogne. Il est représenté par l’avocat qui avait payé la clause libératoire de Neymar il y a deux ans.

Juan de Dios Crespo est un nom qui évoque un mauvais souvenir à Barcelone. L’avocat espagnol s’est fait connaître du grand public il y a deux ans, en venant régler la clause libératoire de Neymar (222 millions d’euros) au moment de son départ à Paris. Alors forcément, lorsque Crespo est apparu au siège du Barça ce lundi matin, l’excitation est montée d’un cran sur place. Les médias catalans, focalisés sur le possible retour du crack brésilien au Camp Nou, ont vite fait le rapprochement. A tort…

La radio RAC-1 a révélé quelques heures plus tard que la présence de Juan de Dios Crespo n’avait rien à voir avec un éventuel transfert de Neymar. Le juriste valencien, spécialisé en droit du sport, a fait le déplacement pour défendre les intérêts d’un autre de ses clients. Et pas n’importe quel puisqu’il s’agit d’Ariedo Braida. L’Italien de 73 ans fait partie de la direction sportive du Barça depuis début 2015. Impliqué dans le mercato du club et conseiller du président Josep Maria Bartomeu, il est un membre important de l’organigramme.

Braida souhaite partir le plus rapidement possible

Mais son aventure en Catalogne semble toucher à sa fin. L’ancien directeur sportif historique de l’AC Milan (1986-2013) n’aurait pas envie de poursuivre sa mission, malgré un contrat qui court jusqu’en 2021. A priori, la réciproque est vraie. Reste à savoir désormais dans quelles conditions Braida, qui souhaiterait partir le plus rapidement possible, va pouvoir faire ses valises. En attendant de connaître l’identité de son successeur.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur