RMC Sport

Trois hommes pour un coup fin

-

- - -

Messi, Cristiano Ronaldo et Xavi. Ils ne sont plus que trois à encore prétendre au Ballon d’Or Fifa France Football 2011. Si les deux Barcelonais et le Madrilène sortent d’une saison époustouflante, l’Argentin part grandissime favori pour prendre sa propre succession le 9 janvier prochain, à Zurich.

Messi vise la passe de trois

Si son sacre l’année dernière avait été entaché d’une polémique concernant ses timides performances avec le maillot argentin lors de la Coupe du monde sud-africaine, Lionel Messi semble cette fois faire l’unanimité. Auteur d’une saison 2010-2011 stratosphérique (53 buts en 55 matchs), le numéro 10 catalan a été le grand artisan des trophées glanés par les Blaugranas (Liga, Ligue des champions, Super Coupe d’Espagne et Super Coupe d’Europe). Buteur et élu homme du match lors de la finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes face à Manchester United le 28 mai dernier (3-1), l’Argentin a également inscrit son nom dans le livre des records de son club, en devenant notamment le meilleur buteur barcelonais de l’histoire en Ligue des champions (43 buts). En cas de nouveau trophée après ses succès en 2009 et 2010, il deviendrait l’égal de Michel Platini, seul joueur à avoir été sacré trois fois consécutivement (de 1983 à 1985).

Ronaldo, soliste (presque) sans trophée

Si Lionel Messi a tourné à l’exceptionnelle moyenne de presque un but par match au cours de la dernière saison, un seul joueur est arrivé à suivre et même à dépasser l’infernale cadence de l’Argentin : Cristiano Ronaldo. Auteur de 53 buts en 54 rencontres, le Portugais de 26 ans a également battu des records, inscrivant notamment 40 réalisations lors de la dernière saison de Liga. Athlète complet, habile des deux pieds et de la tête, l’ancien Mancunien a définitivement pris ses marques au Real Madrid. Seul hic, mais de taille, pour le lauréat en 2008 : la quasi-absence de trophée dans son armoire. Même s’il a inscrit le but vainqueur lors de la finale face au FC Barcelone (1-0), le Madrilène n’a remporté « que » la Coupe du Roi au cours de la saison dernière. Sans doute trop peu pour glaner sa deuxième distinction suprême.

Xavi, l’éternel challenger ?

Troisième homme à espérer remporter le trophée tant convoité de meilleur joueur du monde : Xavi. Vice-capitaine du FC Barcelone, le petit milieu de terrain (31 ans) a lui aussi soulevé quatre trophées l’année dernière, devenant le joueur le plus titré de l’histoire sous le maillot catalan, avec 18 lignes au palmarès. Pièce maîtresse du jeu mis en place par Pep Guardiola, l’international espagnol est l’homme par qui passent tous les ballons. Preuve en est, son incroyable statistique lors de la dernière finale de la Ligue des champions avec 141 passes réussies sur 148 tentées. Si son travail est moins mis en lumière que ses deux concurrents attaquants, il pourrait malgré tout voir sa régularité au plus haut niveau (3e du Ballon d’Or en 2009 et 2010) enfin récompensée.

Le titre de l'encadré ici

Bini, dernier Français en lice|||

Nommés dans la catégorie d’entraîneur de l’année, Alex Ferguson (Manchester United) et José Mourinho (Real Madrid) auront fort à faire face aux quatre trophées conquis par Pep Guardiola à la tête du FC Barcelone la saison dernière. Côté féminin, la milieu de terrain japonaise Homare Sawa, championne du monde en Allemagne cet été, fait figure de principale concurrente à la Brésilienne Marta, élue meilleure joueuse du monde lors des 5 dernières années, et à l’Américaine Abby Wambach. Seul Français encore en lice, Bruno Bini figure quant à lui parmi les trois finalistes en tant qu’entraîneur de l’année en football féminin. Le sélectionneur qui a emmené les Bleues en demi-finale du mondial est en concurrence avec le Japonais Norio Sasaki et la Suédoise Pia Sundhage. Enfin, Wayne Rooney, Lionel Messi et Neymar se disputeront le trophée du plus beau but de l’année.