RMC Sport

Trois supporters interdits de stade pendant un an

-

- - -

En 2008, l’affaire de la banderole anti-Ch'tis avait fait grand bruit. Du temps a passé et le verdict est tombé ce vendredi pour les cinq supporters parisiens.

Ce vendredi peu après 13h, le tribunal correctionnel de Bobigny a rendu son verdict au sujet de l’affaire de la banderole anti-Ch'tis qui avait émaillé la rencontre PSG – Lens en 2008 (« Pédophiles, chômeurs, consanguins: bienvenue chez les Ch'tis »). Trois des cinq prévenus ont écopé d’un an d’interdiction de stade et d’amendes allant de 300 à 600 €. Les deux autres prévenus n’ont quant à eux écopé d’amende avec sursis d’un montant de 300 euros. Les deux parties, à l’issue du verdict, se sont félicitées des sanctions prises. A noter que le parquet avait requis de la prison avec sursis contre les supporters du club de la capitale.