RMC Sport

Un joueur cubain profite de la Gold Cup pour déserter aux Etats-Unis

Le drapeau cubain

Le drapeau cubain - AFP

Défenseur central de la sélection cubaine, actuellement engagée dans la Gold Cup, Yasmani Lopez a décidé de faire défection. Son nom s'ajoute à une longue liste de sportifs ayant profité d'événements internationaux à l'étranger pour déserter.

Il a décidé de marcher dans les traces de Joel Casamayor, champion olympique de boxe qui s’était fait la belle lors d’un stage au Mexique juste avant les Jeux d’Atlanta en 1996. Comme son compatriote, Yasmani Lopez a décidé de profiter d’un événement sportif pour faire défection. Le défenseur cubain a quitté sa sélection aux Etats-Unis après la défaite samedi dernier face au Mexique (7-0) dans la Gold Cup, co-organisée par les Etats-Unis, le Costa Rica et la Jamaïque, du 15 juin au 7 juillet.

"L'équipe, comme tout le monde le sait, n'est pas arrivée avec une délégation complète à la Gold Cup, et le défenseur numéro quatre (Yasmani Lopez) a effectivement quitté le rassemblement samedi soir. Il est le seul joueur à ne pas être avec nous", a expliqué mardi le sélectionneur cubain, Raul Mederos, lors d'une conférence de presse à Denver, à la veille d’affronter la Martinique (à 2h dans la nuit de mercredi à jeudi).

"C'est sa décision"

"A propos de Yasmani, c'est sa décision. Aucun des collègues - nous sommes trente - n'a quoi que ce soit à voir avec ça. C'est sa décision, il l'a prise et l'a mise à exécution", a précisé Raul Mederos. Lopez, 31 ans, a débuté en 2013 en équipe nationale (28 sélections, 1 but), dont il est l’un des joueurs majeurs en défense centrale. Il s'ajoute à la liste de sportifs cubains qui ont profité d'événements internationaux à l'étranger pour déserter. Lors de la Gold Cup 2015, sur les 23 joueurs cubains venus la disputer, quatre sont restés aux Etats-Unis.

Lors des Jeux panaméricains de Toronto en 2015, plusieurs athlètes cubains avaient également quitté leur rassemblement avant la fin de la compétition. Battus 7-0 par le Mexique, les Cubains doivent battre les Martiniquais pour conserver un espoir de qualification. Ils affronteront dimanche le Canada pour leur dernier match dans la phase de groupes.

RR avec AFP