RMC Sport

Un neveu de Zidane signe dans un club amateur du Vaucluse

Comme le rapporte La Provence, Mehdi Zidane, neveu de Zinédine et grand frère de Driss, vient de signer à Courthézon, un club amateur du Vaucluse (Régional 1), après plusieurs années à l'écart des terrains.

Il avait essayé de "percer" dans le foot par le passé, en évoluant notamment au Pontet (ex-CFA) et en passant plusieurs essais dans des clubs pros, avant de prendre ses distances avec la compétition. Mais comme le rapporte La Provence, Mehdi Zidane (28 ans), neveu de Zinédine et frère aîné de Driss (qui jouait la saison dernière en N3 à l'Athlético Marseille), vient de reprendre une licence au Sporting Club Courthézon, un club du Vaucluse évoluant en Régional 1, le sixième échelon du foot français.

Le Marseillais, qui a évolué jeune dans plusieurs clubs de la ville à l'image de Saint-Antoine ou du Burel, comme les frères Maxime et Julien Lopez (dont il est proche), explique au quotidien régional vouloir désormais prendre du "plaisir" sur les terrains. Et, évidemment, il glisse quelques mots sur son célèbre nom de famille.

"Une fierté de faire partie de cette famille"

"Dans ma vie personnelle, ce n’est absolument pas lourd à porter, assure-t-il. Mon oncle a accompli de formidables choses. Dès lors, par rapport à ce qu’il a apporté au football et par rapport à ce qu’il apporte encore, pour moi c’est une fierté de faire partie de cette famille. Maintenant, c’est sûr, quand vous portez ce nom et que vous êtes le neveu d’une telle personnalité, beaucoup de gens attendent toujours de vous le geste technique de tout premier plan. Ils s’imaginent que je vais prendre le ballon et enchaîner une série de dribbles zidanesques. Parfois, la comparaison peut peser. Elle est inappropriée, car elle peut déformer la vision qu’on se fait de moi."

Mais Mehdi s'y est semble-t-il habitué. Et il explique d'ailleurs pouvoir compter sur le soutien du tonton. "Il est toujours très attentif, souffle-t-il. Il va me pousser à persévérer dans ce que j’entreprends, pas seulement dans le football. L’essentiel, pour lui, c’est que chaque membre de la famille se sente bien et parfaitement épanoui."

CC