RMC Sport

Uruguay : Pour son retour, Suarez a "travaillé sur le contrôle de ses nerfs"

Luis Suarez

Luis Suarez - AFP

640 jours après son dernier match officiel pour l’Uruguay, Luis Suarez est de retour en sélection après avoir purgé une lourde suspension à la suite d’une morsure sur l’Italien Giorgio Chiellini lors du Mondial 2014 au Brésil. Le « Cannibale » a travaillé pour ne plus reproduire ce genre de geste.

Uruguay-Italie, dernier match de la poule D de la Coupe du monde 2014. La sélection sud-américaine triomphe (1-0) et se qualifie pour les 8e de finale. Mais à la 79e minute, Luis Suarez cède à la tentation et mord l’épaule du défenseur Giorgio Chiellini. L’attaquant de Liverpool est un récidiviste, et écope de 9 matches de suspension, plus 4 mois d’interdiction de toute activité liée au football.

640 jours après

640 jours après cet événement, le « Cannibale » est de retour avec l’Uruguay. Il a manqué la fin de la Coupe du monde 2014, la Copa America 2015 et les 4 premiers matches de qualification au Mondial 2018.

Auteur de 46 buts en 47 rencontres cette saison et du triplé Liga-C1-Coupe du Roi avec son nouveau club, Barcelone, Suarez est indispensable pour son sélectionneur Oscar Tabarez. Ce dernier indique que son joueur « se doit d’être plus que mature » désormais contre des adversaires qui n’hésiteront pas à le provoquer.

Suarez ne « changera pas sa façon de jouer »

Pour éviter un nouveau débordement extra-sportif, Luis Suarez a assuré de son côté « avoir travaillé sur le contrôle de son anxiété et de ses nerfs lorsqu’il y a des moments d’euphorie ». Mais l’attaquant du Barça assure aussi qu’il « ne changera pas sa façon de jouer en continuant de courir, de presser et de se battre, mais avec un peu plus de modération ».

L’Uruguay (2e) se déplace au Brésil pour la 5e journée des qualifications pour le Mondial 2018 dans la nuit de ce vendredi à samedi. Et aura évidemment besoin d’un Luis Suarez au top pour vaincre le leader sur ses terres.

D.W