RMC Sport

"Vieira doit gérer intelligemment sa fin de carrière"

Je voulais réagir à l’interview de Patrick Vieira hier dans Luis Attaque. Quand il dit qu’il ne souhaite pas revenir en équipe de France parce qu’à son âge il veut être entouré de très bons joueurs, on ne peut pas lui reprocher de ne pas dire ce qu'il pense.

Quand on voit les joueurs du championnat anglais par rapport à ceux du championnat français, il n’y a pas photo. Je lui avais d’ailleurs modestement conseillé de terminer sa carrière avec une remobilisation au poste d’arrière central. Toutes ses blessures à répétition ont démontré que son organisme n’était plus capable de faire les efforts d’un milieu de terrain. Pa contre, en charnière centrale, à la manière de Laurent Blanc, avec un profil plus technique, je pense que ça aurait pu être une fin de carrière nettement plus attractive comparée à maintenant.

C’est lui qui voit s’il veut arrêter sa carrière à la fin de la saison. Il verra ce qu’il se passe à l’intérieur de son organisme. Il a quand même plus fréquenté l’infirmerie ces derniers temps que le terrain ! Faut qu’il change un petit peu sa façon de jouer. Dernièrement, son envergure et ses qualités faisaient de lui un 6, un 8 ou un 10 : il marquait, il faisait marquer. Je me rappelle d’un match de Coupe du Monde en équipe de France, où malheureusement nous avions la mauvaise idée de ne pas s’être qualifiés avant…C’était le dernier match de poules en 2006 contre le Togo, et ce jour là Vieira a fait un match exceptionnel alors qu’il aurait dû être tranquillement sur le banc en train de regarder ses coéquipiers. Et la blessure de Patrick Vieira en finale, elle est plus fatale et décisive pour moi que le coup de tête de Zizou. Et cette blessure est due peut être à un manque de récupération après le match du Togo.

Aujourd’hui, Patrick doit être une sentinelle technique devant la défense, un Alou Diarra un peu plus technique. Mais cette espèce de piston axial, fatigant pour son organisme qui ne s’est pas économisé durant toute sa carrière, ça ne va pas être mission impossible mais tout de même très difficile.