RMC Sport

Abalo et Karabatic se donnent rendez-vous

Luc Abalo et Nikola Karabatic

Luc Abalo et Nikola Karabatic - -

Luc Abalo et Nikola Karabatic, qui ont tout gagné ensemble sous le maillot de l’équipe de France, s’affronteront dimanche en Ligue des champions lors de PSG-Barça. A quelques jours du choc, le TP Show les a réunis sur l’antenne de RMC.

Luc Abalo, comment expliquez-vous le début de saison mitigé du PSG Handball ?

Il ne faut pas se mentir, on a eu des doutes en début de saison. On est passé à côté de certains matches. Je pense simplement que ça prend du temps de bien jouer quand on monte une grosse équipe aussi vite. Il faut tirer profit des erreurs qu’on fait, comme lors du match de dimanche (match nul à Skopje en Ligue des champions, ndlr) pour continuer à progresser. Et, petit à petit, ça va nous aider à mieux préparer les grosses rencontres.

Et dimanche, vous allez croiser la route du Barça...

Quoi qu’il arrive, ce sera un match serré. Ils ont une petite pression et nous aussi. Ce sont quand même les favoris. Ce ne sont pas les tenants du titre parce qu’ils ont raté leur finale la saison passée (défaite contre Hambourg) alors qu’ils méritaient largement de la gagner. Pour moi, c’est la meilleure équipe aujourd’hui. Ça nous met beaucoup de pression mais c’est souvent dans ces moments-là qu’on joue le mieux.

Vous allez rencontrer un certain Nikola Karabatic, qui est justement avec nous. Nikola, à quel match vous attendez-vous ?

En ce moment, on joue bien et il y a une bonne ambiance dans l’équipe. On se prépare pour le grand match de ce week-end à Paris. On joue face au plus gros budget du monde (rires). Même si ce n’est pas une rencontre à élimination directe, elle va permettre aux deux équipes de se tester. Ce sera une première affiche entre deux prétendants au titre. Ce sera sympa de jouer contre Luc, Daniel (Narcisse) et « Sami » (Samuel Horubia).

Messieurs, vous disputerez ensemble l'Euro en janvier au Danemark. Après votre élimination en quart de finale du dernier championnat du monde, cette compétition va-t-elle marquer le retour au premier plan du handball français ?

Nikola Karabatic : On espère, même si on sait à quel point c’est difficile de gagner un Euro. Il n’y a pas de mauvaises équipes. C’est très dur mais on est tous super-motivés. Après avoir perdu le dernier Mondial, on a envie de faire mieux et de briller.

Luc Abalo : Même si on a envie de gagner, on n’est pas les grands favoris de cet Euro. On aime cette configuration : arriver pour se faire plaisir et prendre ce qu’il y a à prendre. Je pense que ça va jouer en notre faveur. Je sais que ça a fait du bien à Niko de retourner à Barcelone, dans un très gros club. C’est bon pour l’équipe de France. Narcisse fait des grandes prestations à Paris. On va tous arriver dans un bel état de forme et fin prêts.

A lire aussi :

>> Montpellier, un an après

>> Costantini : « Hansen-Narcisse, c’est Cavani-Ibrahimovic ! »

>> Toute l'actualité du handball

La rédaction