RMC Sport

Affaire des paris truqués: vers l'ouverture d'une procédure disciplinaire à l'égard des frères Karabatic ?

Nikola et Luka Karabatic

Nikola et Luka Karabatic - 5AFP)

Définitivement condamnés dans l’affaire des paris truqués, les frères Karabatic vont voir leurs cas examinés par la Fédération française de handball (FFHB), dont le bureau directeur va se réunir exceptionnellement vendredi.

C’est un nouvel épisode dans le feuilleton des paris truqués, démarré le 18 mai 2012. Dans le dernier en date, les frères Karabatic, Luka et Nikola, condamnés par la cour d'appel de Montpellier à deux mois de prison avec sursis assortis de 10 000 euros d'amende pour des faits de complicité d'escroquerie par manœuvre frauduleuse, avaient finalement décidé de retirer leur pourvoi en cassation.

À lire aussi >> Affaire des paris truqués: les frères Karabatic arrêtent la procédure

L'affaire portait sur des paris, d'un montant anormalement élevé (plus de 100 000 euros), autour d'un match perdu par Montpellier, déjà sacré champion de France, le 12 mai 2012, face au club de Cesson, qui tentait d'éviter la relégation en division inférieure. En appel, sept des huit joueurs impliqués avaient été reconnus coupables.

En décidant de se désister du pourvoi en cassation, les frères Karabatic ont acté le bien-fondé de la décision, même si Nikola Karabatic continue de clamer son innocence dans l’affaire.

"Un seul point à l'ordre du jour"

Restait à connaître la position de la Fédération française de handball (FFHB), qui s'était constituée partie civile dans l'affaire, tout comme la Ligue (LNH). Selon les informations de RMC Sport, on devrait bientôt en savoir plus puisque le bureau directeur de la FFHB se réunira de manière exceptionnelle, vendredi midi, afin d’évoquer l’affaire. Une réunion demandée par le président de l’instance, Joël Delplanque.

À lire aussi >> Handball: Onesta répond à Canayer sur l’affaire des paris

"C'est un bureau directeur qui aura un seul point à l'ordre du jour, à savoir la demande d'ouverture de procédure disciplinaire à l'égard de Luka Karabatic et de Nikola", a expliqué Joël Delplanque à RMC. "Seul le bureau directeur est compétent" pour effectuer une telle demande, précise le président de la fédération, qui ne pense pas que cette condamnation puisse nuire à la notoriété du handball en France.

À lire aussi >> Le Vestiaire: L'histoire choquante d'Amadou Konte sur les matches truqués en Grèce

TG avec MB